Foire aux questions : La campagne de rappel

La campagne de rappel

Qui est concerné par le rappel ?

Les populations ciblées devant recevoir cette dose de rappel :

- 6 mois après la dernière injection du schéma initial sont :

  • Les résidents des EHPAD, des USLD et des résidences autonomie ;
  • Les personnes de plus de 65 ans vivant à domicile ;
  • Les personnes à très haut risque de forme grave ;
  • Les personnes atteintes de comorbidité(s) ;
  • Les personnes sévèrement immunodéprimées. À noter que pour cette catégorie, l’administration de la dose de rappel peut être réalisée dans un délai inférieur à 6 mois (mais d’au moins 3 mois), dès lors qu’il est jugé par l’équipe médicale qu’elle permettrait d’améliorer la réponse immunitaire.
  • Les professionnels de santé ;
  • L’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social ;
  • Les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables ;
  • Les professionnels du transport sanitaire, ainsi que les pompiers ;
  • Les personnes de l’entourage des immunodéprimés, uniquement chez les adultes âgés de plus de 18 ans.

- 4 semaines après la dernière injection du schéma initial sont :

  • Les personnes ayant reçu le vaccin Janssen.

La dose de rappel : pour qui et où ?

Qu’est-ce qu’un rappel vaccinal ? Quelle forme prend-il dans le cadre de la campagne de vaccination contre la Covid-19 ?

Un rappel vaccinal est le renouvellement de l’administration d’une dose de vaccin, destiné à maintenir un bon niveau de protection en stimulant le système immunitaire.

Dans le cadre de la campagne de vaccination contre la Covid-19, le rappel vaccinal correspond à l’administration d’une dose de vaccin supplémentaire pour les personnes éligibles, c’est-à-dire :
- Une seconde dose pour les personnes ayant déjà contracté la Covid-19 et ayant donc reçu une injection unique (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca) dans le cadre de leur schéma vaccinal initial, ainsi que les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen ;
- Une troisième dose pour les personnes ayant reçu deux doses de vaccins (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca) dans le cadre de leur schéma vaccinal initial ;
- Une quatrième dose pour les personnes sévèrement immunodéprimées ayant déjà reçu trois doses sur avis médical au cours de leur schéma vaccinal initial.

Pourquoi une campagne de rappel est-elle nécessaire ?

Un consensus s’est formé à l’occasion d’avis convergents de la Haute autorité de Santé (HAS), du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) et du Conseil scientifique autour de l’idée qu’une campagne de rappel est nécessaire pour un certain nombre de populations pour lesquelles a été identifié un phénomène d’immunosénescence (affaiblissement de l’immunité conférée par le vaccin), du fait de systèmes immunitaires plus fragiles, en particulier face au variant Delta. Cette baisse de protection concerne essentiellement l’efficacité contre l’infection et contre les formes symptomatiques.

L’efficacité contre les formes graves reste à un niveau élevé, quel que soit le vaccin administré. Cette baisse ne touche pas seulement les personnes âgées et les populations à risque de forme grave, mais ces dernières demeurent les plus affectées. Une campagne de rappel est donc mise en place depuis septembre pour stimuler le système immunitaire de ces populations.

Où dois-je me rendre pour recevoir ma dose de rappel ?

Vous résidez en établissement pour personnes âgées : vous n’avez pas besoin de vous déplacer, le rappel vaccinal aura lieu au sein de votre établissement. Vous pouvez également être vacciné chez votre médecin traitant (généraliste ou spécialiste), au sein des services où vous êtes suivi, en pharmacie ou en cabinet infirmier ou sage-femme. À compter du 8 octobre, vous pourrez également vous faire vacciner chez votre chirurgien-dentiste ou en laboratoire de biologie médicale.

Vous êtes éligibles à la dose de rappel et vous ne résidez pas dans un établissement pour personnes âgées : vous pouvez être vacciné en centre de vaccination, chez votre médecin traitant (généraliste ou spécialiste), en pharmacie, en cabinet infirmier ou de sage-femme, au sein des services hospitalier où vous êtes suivi. À noter que certains de ces professionnels de santé peuvent accepter de se déplacer à votre domicile pour administrer cette vaccination. À compter du 8 octobre, vous pourrez également vous faire vacciner chez votre chirurgien-dentiste ou en laboratoire de biologie médicale.

Toutes les indications sur les lieux de vaccination se trouve sur www.sante.fr

Quels vaccins sont utilisés dans le cadre de la campagne de rappel ?

Les rappels vaccinaux sont effectués uniquement avec le vaccin Pfizer-BioNTech, quel que soit le vaccin utilisé précédemment.

Le rappel vaccinal rend-il mon "pass sanitaire" obsolète ?

L’injection d’une dose de rappel ne rend pas mon "pass sanitaire" obsolète. Elle génère un nouveau QR code qui n’efface pas l’ancien. Ainsi, il est possible de stocker les deux sur son application TousAntiCovid, et de les utiliser de manière indifférenciée en tant que "pass sanitaire". De plus, il également possible d’utiliser ce nouveau QR code au format papier.

Est-il possible de réaliser le vaccin contre la grippe et le rappel vaccinal contre la Covid-19 en même temps ?

Il est possible de réaliser le rappel du vaccin contre la Covid-19 en même temps que le vaccin contre la grippe. Il est important de se faire vacciner contre les deux.

Avant le début de la campagne annuelle de vaccination contre la grippe (26 octobre), les personnes qui recevront leur rappel anti-Covid ne pourront pas recevoir les deux vaccins. Il leur sera néanmoins indiqué, au moment de leur rappel vaccinal, la nécessité de se faire vacciner contre la grippe.

Après le début de la campagne annuelle de vaccination contre la grippe, pour les personnes éligibles au rappel vaccinal contre la Covid-19 et prioritaires pour le vaccin contre la grippe, les deux vaccins pourront être administrés en même temps. En ville, cela sera possible dans les pharmacies qui vaccinent avec les deux vaccins, dans les cabinets médicaux, infirmiers.
Il sera également possible, pour les patients concernés, d’acheter leur vaccin anti-grippe en pharmacie et de venir avec en centre de vaccination le jour de leur rendez-vous de rappel vaccinal contre la Covid-19.

Combien de rappels vaccinaux anti-Covid ont été réalisés à ce jour ?

Au 12 octobre, environ 1,7 million de rappels vaccinaux anti-Covid ont été réalisés.

Retrouvez les informations sur la dose de rappel en consultant notre flyer