Foire aux questions : le rappel vaccinal

Le rappel vaccinal


Les personnes à risque de formes graves du Covid-19

Il est fortement recommandé aux personnes à risque de développer des formes graves du Covid-19 de recevoir des rappels après leur primo-vaccination, afin de maintenir leur immunité face au virus du Covid-19 à un niveau élevé.

Cet automne, depuis le 3 octobre, il est recommandé à ces publics de recevoir une nouvelle dose de rappel afin de renforcer leur immunité à l’approche de l’hiver, notamment grâce aux vaccins bivalents, selon les modalités en vigueur. Voir FAQ Les vaccins et la protection qu’ils confèrent.

La campagne automnale

Le spot TV sur la nouvelle dose de rappel "Le ring" en version texte

Infographie : La vaccination : quel vaccin selon ma situation

Cette nouvelle campagne de vaccination automnale s’adresse aux :

  • Résidents en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et unités de soins de longue durée (USLD) ;
  • Personnes immunodéprimées.
  • Personnes âgées de 60 ans et plus ;
  • Personnes identifiées comme à risque de forme grave de Covid-19 (souffrant de comorbidité, personnes enceintes dès le 1er trimestre de grossesse) ;
  • Personnes dans l’entourage ou en contact régulier avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables sont également dans la cible dans une stratégie de cocooning, dont les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social.

Les personnes de 80 ans et plus, les résidents d’EHPAD et USLD, ainsi que les personnes immunodéprimées peuvent recevoir cette nouvelle dose de rappel dès 3 mois après leur dernière injection ou infection.
Les autres personnes (voir question précédente) peuvent recevoir leur dose d’automne 3 mois après leur dernière infection, en respectant un délai de 6 mois depuis la dernière injection.

Oui. Parce que l’immunité de certaines personnes baisse avec le temps, il est fortement recommandé de recevoir une nouvelle dose de rappel à l’automne, même si l’on a déjà reçu une deuxième dose de rappel.

Si vous n’êtes pas à risque de forme grave vous-même, mais que vous avez une personne à risque dans votre entourage, conformément à l’avis de la HAS rendu le 19 septembre dernier, pour protéger les plus fragiles, il vous est recommandé de recevoir une nouvelle dose de rappel automnal.
La seule condition est d’avoir au moins complété un schéma initial de vaccination contre le Covid-19.


Le rappel vaccinal

Le rappel vaccinal désigne l’administration d’une nouvelle dose de vaccin après la complétude du schéma de vaccination initial (généralement en 2 doses). En stimulant le système immunitaire après un certain temps, cette injection supplémentaire permet de maintenir un bon niveau de protection face au virus.

Ce rappel est réalisé avec les vaccins à ARN messager, préférentiellement bivalents, c’est-à-dire adaptés aux sous-lignages du variant Omicron qui circulent actuellement. Les vaccins à ARN messager classiques de Pfizer et Moderna peuvent encore être utilisés en rappel si besoin, car ils restent efficaces. À noter que le rappel vaccinal proposé avec le vaccin Moderna classique doit être réalisé en demi-dose.

Il y a deux types de rappels distincts auxquels vous êtes susceptible d’être éligible :

  • Un premier rappel, pour toutes les personnes de 12 ans et plus, dès 3 mois après la dernière dose reçue au cours du schéma initial. Ce délai est de 6 mois pour les adolescents de 12 à 17 ans sans problème de santé.
  • Un rappel automnal, pour les personnes les plus vulnérables et leurs proches, incluant les personnes de 60 ans et plus, les personnes immunodéprimées et à risque de formes grave, leur entourage, ainsi que les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social.

Si vous n’avez pas encore reçu de premier rappel, vous y êtes éligible et pouvez prendre rendez-vous. Si vous êtes éligible au rappel automnal, vous pouvez également prendre rendez-vous indépendamment du nombre de rappels reçus précédemment, dans le respect des délais indiqués.

Les personnes de 80 ans et plus, les résidents d’EHPAD et USLD, ainsi que les personnes immunodéprimées peuvent recevoir cette nouvelle dose de rappel dès 3 mois après leur dernière injection ou infection.
Les autres personnes éligibles peuvent recevoir leur dose d’automne 6 mois après leur dernière injection. En cas d’infection récente, la dose de rappel automnal peut être donnée à partir de 3 mois après leur dernière infection, en respectant un délai de 6 mois depuis la dernière injection.

Il est recommandé aux personnes immunodéprimées ; de suivre l’avis de leur professionnel de santé quant au schéma vaccinal le plus adapté.

Si vous avez contracté le Covid-19 au moins 3 mois après votre schéma vaccinal initial, vous n’avez pas besoin de faire de dose de rappel, sauf si vous faites partie des personnes éligibles au rappel automnal.

Vous pouvez recevoir votre rappel dans les mêmes lieux que pour les doses de vaccins. Voir FAQ Les réponses clés.

Retrouvez toutes les informations sur les lieux de vaccination sur www.sante.fr

Depuis octobre 2022, ce sont les nouveaux vaccins à ARN messager (Pfizer-BioNTech et Moderna) adaptés qui sont administrés préférentiellement comme rappel, pour les personnes ayant déjà complété leur schéma de vaccination initial. Pour en savoir plus, consultez la FAQ Les vaccins et la protection qu’ils confèrent.

Après la réalisation du rappel vaccinal, un délai de 7 jours est nécessaire avant que le nouveau certificat de vaccination et son QR code soient valides.

Oui. Pour les personnes éligibles au rappel vaccinal contre le Covid-19 et prioritaires pour le vaccin contre la grippe, les deux vaccins peuvent être administrés en même temps. Cela est possible dans les pharmacies qui vaccinent avec les deux vaccins ainsi que dans les cabinets médicaux et infirmiers.

Nouvelle dose de rappel
Nouvelle dose de rappel