La stratégie vaccinale et la liste des publics prioritaires

La stratégie vaccinale, arrêtée par le ministre des Solidarités et de la Santé, vise à déterminer les personnes prioritaires à la vaccination, en fonction des enjeux de santé publique et de l’arrivée progressive des doses de vaccins.

La stratégie vaccinale mise en place doit nous permettre de remplir trois objectifs de santé publique :

  1. Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie
  2. Protéger les soignants et le système de soins
  3. Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination

Elle repose sur trois principes :
- Non obligatoire
- Gratuité
- Haute sécurité

Une priorisation des publics

Cette liste suit les recommandations vaccinales émises par la Haute autorité de santé dans ses avis du 27 novembre 2020 et du 2 février 2021.

L’âge de la personne est le facteur de risque de développer une forme grave de Covid-19 le plus important, la Haute autorité de santé a donc recommandé de prioriser les populations cibles vaccinales en fonction de différentes classes d’âge et selon les facteurs d’exposition au virus (ex : vie en collectivité, professionnels du secteur de la santé…).
Par ailleurs, à tranche d’âge égale, les personnes souffrant de comorbidités associées à un risque de développer une forme grave de Covid-19 doivent être vaccinées en premier.

Pour rappel, les vaccins disponibles à cette date n’ont pas d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour les personnes de moins de 18 ans (Moderna, AstraZeneca et Janssen) ou pour les personnes de moins de 16 ans (Pfizer-BioNtech).

Les personnes concernées par la vaccination sont les suivantes :

- L’ensemble des personnes de 12 ans et plus.

- La vaccination est recommandée pour les femmes enceintes à partir du 2e trimestre de grossesse.

- La vaccination n’est pas recommandée pour les adolescents ayant développé un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) à la suite d’une infection à la Covid-19 de se faire vacciner (avis du 11 juin 2021 du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale).

- Les professionnels du secteur de la santé (voir liste plus bas).

- Les professionnels, de tout âge, considérés comme plus exposés.

Les particuliers concernés

Les professionnels concernés

Liste des professionnels de santé concernés

Il s’agit des professions de santé définies par le code de la santé publique :

- Les professions médicales

  • médecin,
  • chirurgien-dentiste ou odontologiste,
  • sage-femme

- Les professions de la pharmacie et de la physique médicale

  • pharmacien,
  • préparateur en pharmacie et préparateur en pharmacie hospitalière,
  • physicien médical

- Les auxiliaires médicaux, aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers

  • infirmier de soins généraux ou spécialisé, infirmier ou infirmière en pratique avancée,
  • masseur-kinésithérapeute,
  • pédicure-podologue,
  • ergothérapeute et de psychomotricien,
  • orthophoniste,
  • orthoptiste,
  • manipulateur d’électroradiologie médicale,
  • technicien de laboratoire médical,
  • audioprothésiste,
  • opticien-lunetier,
  • prothésiste et orthésiste pour l’appareillage des personnes handicapées,
  • diététicien,
  • aide-soignant,
  • auxiliaire de puériculture,
  • ambulancier,
  • assistant dentaire.

- Les conseillers en génétique ;

- Les biologistes médicaux.


Pour plus d’informations sur la vaccination contre la Covid-19 : consultez notre foire aux questions