Inspecteur de la jeunesse et des sports (IJS) - Interne

Présentation des missions

Les inspecteurs de la jeunesse et des sports forment un corps de fonctionnaires de l’Etat classé dans la catégorie A.
Ils participent à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques arrêtées par le ministre chargé de la Jeunesse et des Sports.

Ce corps comporte trois grades :
- Inspecteur : ce grade comprend sept échelons ;
- Inspecteur hors classe : ce grade comprend cinq échelons ;
- Inspecteur de classe exceptionnelle : ce grade comprend quatre échelons et un échelon spécial.

Les candidats reçus aux concours sont nommés inspecteurs de la jeunesse et des sports stagiaires pour une durée d’un an.
Ils effectuent une année de stage en cette qualité au cours de laquelle ils perçoivent la rémunération afférente au 1er échelon du grade d’inspecteur de la jeunesse et des sports.

Les inspecteurs de la jeunesse et des sports participent à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques arrêtées par le ministre. A cet effet, ils sont chargés de l’inspection ainsi que du contrôle administratif, technique et pédagogique des organismes qui concourent à leur mise en œuvre.

Dans ce cadre, ils peuvent être amenés à conduire des missions de conseil, d’étude et de recherche dans les domaines de la jeunesse, de l’éducation populaire, des activités physiques et sportives, des loisirs collectifs éducatifs et de la vie associative.

Ils exercent des fonctions d’encadrement, notamment dans les services et les établissements publics relevant du ministre chargé de la jeunesse et des sports et peuvent se voir confier l’organisation des examens et des concours.

Ils ont vocation à occuper des emplois de direction des établissements publics et services déconcentrés relevant de l’administration de la jeunesse et des sports.

Ils contrôlent et évaluent les procédures et les résultats des enseignements et des examens conduisant à la délivrance des diplômes de l’Etat dans le domaine de la jeunesse et des sports.

Les inspecteurs de la jeunesse et des sports de classe exceptionnelle évaluent directement les actes pédagogiques des personnels relevant de l’administration de la jeunesse et des sports.

pdf Référentiel-métiers et compétences de l’Inspectrice / Inspecteur de la jeunesse (...) Téléchargement (383.1 ko)

Textes de référence

- Décret n° 2004-697 du 12 juillet 2004 portant statut particulier du corps des inspecteurs de la jeunesse et des sports

- Arrêté du 28 janvier 2005 fixant les modalités et les programmes des concours de recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports

Conditions d’accès

Conditions générales d’accès

Les candidats à un concours de recrutement de la fonction publique doivent remplir, au plus tard à la date de clôture des registres d’inscription, les conditions générales de nomination à un emploi public suivantes :

- posséder la nationalité française (ou être en instance d’acquisition de la nationalité française) ou être ressortissant d’un pays de l’Union européenne ou de l’espace économique européen,
- jouir de leurs droits civiques et ne pas avoir au bulletin n° 2 de leur casier judiciaire des mentions incompatibles avec l’exercice de leurs fonctions,
- être en situation régulière au regard des obligations militaires,
- satisfaire aux conditions d’aptitude physique exigées pour exercer la fonction.

Condition spécifiques d’accès

- Être fonctionnaire appartenant à un corps, à un cadre d’emploi ou à un emploi classé en catégorie A ou de même niveau, ou agent non titulaire du niveau de la catégorie A à la date de clôture des registres d’inscription.

Il est rappelé que les candidat(e)s doivent être en position d’activité (qui englobe notamment les congés de maladie ou pour formation, le service à mi-temps thérapeutique qui ne sont pas considérés comme interrompant l’activité) ou de détachement ou de congé parental. Ils ne peuvent en conséquence se présenter à des concours quand ils sont en disponibilité.

ET

- justifier, de quatre ans de services publics en l’une ou l’autre de ces qualités à la date de clôture des registres d’inscription.

Nature des services publics exigés :
Par services publics, il faut entendre les services accomplis en qualité d’agent public de catégorie A, c’est-à-dire de fonctionnaire ou d’agent titulaire ou non titulaire, de l’État, des collectivités territoriales, de la fonction publique hospitalière ou des établissements publics qui en dépendent.

Ne sont pas des services publics :
- les services effectués pour le compte d’un établissement public à caractère industriel ou commercial en qualité d’agent de droit privé (Sécurité sociale, EDF, GDF, SNCF, RATP, UGAP depuis janvier 1986….) ou des sociétés nationales (CEA…) ;
- les services effectués auprès des fédérations et associations ;
- les services accomplis dans un établissement d’enseignement liés à l’Etat par un contrat simple
- les périodes accomplies dans le cadre d’un contrat aidé ;
- les périodes passées en disponibilité …

NB : les militaires sont autorisés à se présenter aux concours internes de recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports, des professeurs de sport et des conseillers d’éducation populaire et de jeunesse sous réserve de remplir les conditions de services requis.

Comment s’inscrire :

Inscrivez-vous en ligne

Nature des épreuves

Épreuves écrites d’admissibilité :

Il est attribué à chacune des épreuves une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par son coefficient. Hormis à l’épreuve sportive, toute note égale ou inférieure à 5/20 est déclarée éliminatoire.

Épreuve n° 1
- Rédaction, à partir d’un dossier, d’une note permettant de vérifier les qualités d’analyse et de synthèse du candidat. (durée : 4 heures ; coefficient 4)

Épreuve n° 2
- Composition, au choix du candidat, portant sur l’une des matières suivantes :
– droit public
– éducation et formation
(durée : 5 heures ; coefficient 3)

Épreuve n° 3
- Composition portant :
si l’option droit public n’a pas été choisie à l’épreuve n° 2 :
– sur les institutions politiques et administratives
si l’option droit public a été choisie à l’épreuve n° 2, sur l’une des matières suivantes :
– finances publiques,
– éducation et formation,
– questions économiques et sociales,
– droit et fonctionnement des associations.
(durée : 4 heures ; coefficient 2)

Épreuves orales d’admission

Épreuve n° 4
- Entretien avec le jury, ayant pour point de départ un exposé sur l’expérience administrative ou professionnelle du candidat et visant à apprécier sa personnalité et ses motivations ainsi que son aptitude aux fonctions d’inspecteur de la jeunesse et des sports.
(durée de l’exposé : 10 minutes ; durée de l’entretien : 35 minutes ; coefficient 6)

Épreuve n° 5
- Epreuve sportive comprenant deux exercices physiques dont les modalités sont fixées en annexe. Pour cette épreuve, seuls les points obtenus au-dessus de la moyenne (10 sur 20) sont pris en compte. (coefficient 1)

Pour plus de précisions sur cette épreuve, se reporter à l’annexe 1 de l’arrêté du 28 janvier 2005 fixant les modalités et les programmes du concours de recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports.

Les aides à la préparation

- Les annales

- Les rapports des jurys

- La composition des jurys

Calendrier/modalités d’inscription

- Le calendrier

- Modalités d’inscription

Les résultats

- Résultats admissibilité / admission / Statistiques

Les contacts

Service organisateur : Bureau du recrutement - SD1C

Pour toute demande de renseignements :

Vous pouvez nous écrire

Ministère des Solidarités et de la Santé
Direction des Ressources Humaines
Bureau du recrutement SD1C
14 avenue Duquesne
75350 PARIS 07 SP

Ou nous contacter par mail, en remplissant le formulaire "Qui contacter ?"