Assistant de régulation médicale (ARM)

Acteur essentiel de la chaîne des secours, les assistants de régulation médicale (ARM) sont les premières personnes qui répondent lorsqu’on compose le n° 15. C’est pourquoi, sous la supervision d’un médecin régulateur, ils doivent savoir faire preuve de calme, d’assurance et d’empathie pour orienter au mieux les personnes contactant le SAMU ou le service d’accès aux soins (SAS). Devenir ARM, c’est être en capacité d’écouter les appelants et/ou leurs proches et de faire face à des situations très diversifiées. C’est aussi choisir un métier qui recrute et qui offre de véritables perspectives d’évolution.

Découvrez le métier d’assistant de régulation médicale !

Auprès de qui ?

L’assistant de régulation médicale exerce dans les SAMU/centres-15 et les SAS. L’ARM est le premier interlocuteur de tout appelant en cas d’urgence médicale ou de besoin de soins non programmés.

Le SAS est un élément clé du nouveau modèle de prise en charge des patients pour répondre à la demande de soins vitaux, urgents et non programmés de la population grâce à une chaîne de soins lisible et coordonnée entre les acteurs de l’hôpital et de la ville.

Où peut-on exercer ?

L’ARM exerce à l’hôpital, plus précisément au sein des SAMU et des SAS qui assurent une écoute médicale 24 heures / 24 et 7 jours / 7.

Quelles missions au quotidien ?

Doté d’une maitrise des situations de stress, d’un bon relationnel et d’une bonne capacité d’écoute, l’assistant de régulation médicale contribue à la bonne orientation des personnes en situation d’urgence. Sous la responsabilité du médecin régulateur, l’ARM est amené par exemple à :

-  accueillir, écouter et analyser les appels d’urgence
-  gérer les situations de stress et d’urgence des appelants
-  hiérarchiser les appels par un questionnement précis des appelants
-  activer les moyens d’action appropriés sous la responsabilité d’un médecin
-  maîtriser les outils informatiques et téléphoniques.

Pour quel salaire ?

Le salaire d’un assistant de régulation médicale est de :

-  1 800 € brut mensuels en début de carrière
-  3 200 € brut mensuels en fin de carrière.

Le métier d’ARM relève de la catégorie B de la fonction publique hospitalière.

Ce métier vous tente ? Devenez assistant de régulation médicale !

Quelle formation ?

La formation est accessible aux titulaires du baccalauréat ainsi qu’aux personnes disposant d’au moins 3 ans d’expérience professionnelle à temps plein.
La formation dure un an et se répartit en 1 470 heures de formation, à part égale entre enseignement théorique et stages.

Un enseignement à distance est également possible pour 70 % de l’enseignement théorique.

Les candidats peuvent s’engager via la formation initiale, la formation continue et la validation des acquis de l’expérience ou encore l’apprentissage. Leur sélection se fait à partir d’un dossier et d’un entretien permettant d’apprécier leur motivation et leurs aptitudes.

Des dispenses de suivi de certains enseignements et de certaines évaluations de la formation ARM seront accordées aux titulaires des diplômes ou titres professionnels, entre autre pour les aides-soignants, auxiliaires de puériculture, ambulanciers, accompagnants éducatif et social, aides médico-psychologique.

11 centres de formation d’assistant de régulation médicale (CFARM) sont répartis sur l’ensemble du territoire.

Vous terminez votre scolarité ou souhaitez trouver une formation vers ce métier ?

Assistant de régulation médicale - ONISEP

Liste des centres de formation (CFARM) :

ARM : le point sur la formation (ministère chargé de la santé)
L’union nationale des assistants de régulation médicale (UNARM)

Vous êtes demandeur d’emploi ? Vous cherchez une formation adaptée à votre situation ?

Assistant de régulation médicale : Formation d’assistant de régulation médicale
Rendez-vous sur : 1 jeune 1 solution

Vous souhaitez vous reconvertir vers ce métier ?

Connectez-vous à « Mon compte formation » pour connaître vos droits et vous faire accompagner : Comment trouver la formation qui vous correspond ? (connexion nominative) et faites-vous accompagner par un spécialiste

Vous souhaitez savoir si on recrute près de chez vous ?

Assistant de régulation médicale : Offres d’emploi pour assistant de régulation médicale