Educateur de jeunes enfants (EJE)

Diplôme d’Etat de niveau II, grade licence

Spécialiste de la petite enfance, l’éducateur de jeunes enfants assure 5 fonctions :

• Instauration de la relation et accompagnement du jeune enfant en coopération avec sa famille et dans son environnement social

• Élaboration et mise en œuvre du projet social, éducatif et pédagogique en direction du jeune enfant en coopération avec sa famille

• Conception et conduite de l’action éducative au sein d’une équipe pluridisciplinaire et pluriprofessionnelle

• Élaboration de l’action éducative en lien avec les cadres institutionnels et les partenaires

• Contribution à la compréhension et à l’évolution du domaine éducatif et social de la petite enfance

L’éducateur de jeunes enfants est un professionnel du travail social.

  • Il exerce dans le cadre d’un mandat et de missions institutionnelles.
  • Il accompagne des jeunes enfants, dans une démarche éducative et sociale globale en lien avec leur famille.
  • Il contribue au bien-être, à l’épanouissement et à l’autonomie de l’enfant de la naissance à 7 ans, au sein du groupe et dans son environnement.

Son intervention vise à favoriser un développement global et harmonieux.

  • En créant un environnement bienveillant, riche et motivant, il permet l’expression des potentialités motrices, affectives, cognitives, sensorielles et langagières de l’enfant.
  • Il contribue ainsi à leur éveil, à leur socialisation et à leur inclusion sociale.

A partir de ses connaissances spécifiques du développement du jeune enfant, il contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet social, éducatif et pédagogique et il veille au maintien de la continuité éducative dans le respect du milieu familial, social et culturel de l’enfant.

Où s’exerce le métier ?

  • Collectivités locales, associations, entreprises, établissements publics, les trois fonctions publiques (État, Hospitalière, Territoriale)…
  • Crèches, ludothèques, centres de loisirs, centres de vacances, Relais Assistants Maternels, hôpitaux, établissements d’accueil mères-enfants, Instituts
    médico-éducatifs, centres médico-psychologiques (CMPP), pouponnières, maisons d’enfants à caractère social (MECS)…

Quels sont les débouchés ?

La fonction publique territoriale offre les principaux débouchés puisque plus de 60 % des EJE exercent dans le cadre communal

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière ?

Avec quelques années d’expérience, l’éducateur de jeunes enfants peut diriger une halte-garderie, une crèche ou un jardin d’enfants.

Les EJE peuvent aussi poursuivre une formation supérieure pour préparer :

  • le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS)
  • le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS)
  • le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de chef de service d’intervention sociale, (CAFDES)
Diplôme requis et conditions d’admission

Peuvent être admis en formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  • a) Être titulaire du baccalauréat ;
  • b) Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV ;
  • c) Bénéficier d’une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels, en application de l’article L. 613-5
    du code de l’éducation.

A partir de la rentrée 2019, les modalités d’accès à la formation sont les suivantes :

  • Dossier constitué par le candidat ;
  • Entretien destiné à apprécier l’aptitude et la motivation du candidat à l’exercice de la profession.
Pour en savoir plus :
  • Sur la formation (durée et contenu des études, modalités particulières, aides financières… : consultez notre fiche métier