Éducateur spécialisé

Diplôme d’Etat de niveau II, grade licence

L’éducateur spécialisé concourt à l’éducation d’enfants et d’adolescents ou au soutien d’adultes présentant un handicap, des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d’insertion.

Par le soutien qu’il apporte et par les projets qu’il élabore, il aide les personnes en difficulté à restaurer ou à préserver leur autonomie, à développer leurs capacités de socialisation, d’intégration et d’insertion.

Il favorise également les actions de prévention. Son intervention se situe aussi bien dans le champ du handicap, de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale et professionnelle, de la prévention spécialisée. Il est également de plus en plus appelé à intervenir dans le cadre de projets de développement local

Où s’exerce le métier ?

  • Collectivités locales, associations, entreprises, établissements publics, les trois fonctions publiques (État, Hospitalière, Territoriale)…
  • Maisons d’enfants à caractère social, foyers de l’enfance, foyers jeunes travailleurs, centres maternels, aide éducative en milieu ouvert, centres de
    prévention spécialisée, centres d’hébergement et de réinsertion sociale, unités d’hébergement diversifiées, foyers maternels, établissements
    scolaires, instituts d’éducation motrice, instituts médico-éducatifs, établissements d’aide par le travail (ESAT), centres médico-psychopédagogiques
    (CMPP), services d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD), hôpitaux…

Quels sont les débouchés ?

Majoritairement les éducateurs spécialisés diplômés travaillent dans le secteur privé associatif. Toutefois, un certain nombre exerce dans le cadre
d’une des trois fonctions publiques : fonction publique hospitalière, fonction publique territoriale, fonction publique d’État

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière ?

Avec quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’éducateur technique spécialisé peut assurer la responsabilité d’ un service
ou diriger un établissement.

Les éducateurs spécialisés peuvent aussi poursuivre une formation supérieure pour préparer :

  • le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS) ;
  • le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS)
  • le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de chef de service d’intervention sociale (CAFDES)
Les aptitudes pour s’engager dans la formation
  1. Grande attention aux problèmes sociaux et humains
  2. Capacité à travailler en équipe
  3. Créativité
  4. Sens des responsabilités
  5. Engagement personnel
  6. Capacité d’écoute
  7. Solide équilibre psychologique
Diplôme requis et conditions d’admission

Peuvent être admis en formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :
a) Être titulaire du baccalauréat ;
b) Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV ;
c) Bénéficier d’une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels, en application de l’article L. 613-5
du code de l’éducation.

A partir de la rentrée 2019, les modalités d’accès à la formation sont les suivantes :

  • Dossier constitué par le candidat ;
  • Entretien destiné

En savoir plus :