Les métiers du soin et de l’accompagnement recrutent

Vous aussi, devenez aide-soignant, infirmier, éducateur spécialisé, accompagnant éducatif et social…

D’après l’Insee, la France compterait 68,1 millions d’habitants au 1er janvier 2070, soit 700 000 de plus qu’au 1er janvier 2021. En parallèle du vieillissement démographique, on compte actuellement 12 millions de personnes vivant avec un handicap et de plus en plus de Français sont contraints de vivre avec une maladie chronique. Ces caractéristiques de notre société appellent donc un besoin de professionnels de santé et du médico-social.

Or, on constate une pénurie de candidats aux métiers du soin et de l’accompagnement. Une pénurie liée à différentes causes, comme une image erronée du secteur et l’évolution du rapport au travail. Pourtant les besoins sont importants dans ce secteur et la nécessité de recruter rapidement de nouveaux professionnels paramédicaux, aides-soignants, infirmiers, éducateurs spécialisés, accompagnants éducatifs et sociaux est majeure pour répondre aux besoins de la population.

Des carrières tournées vers les autres

Altruisme, solidarité, engagement, soutien, proximité sont autant de valeurs attachées à ces professions. Très estimés par les Français, indispensables à notre système de protection sociale, ces métiers « ont du sens », à la fois pour le professionnel qui l’exerce, pour la personne dont il prend soin et pour chacune et chacun d’entre nous.

La manière d’exercer est multiple et cela rend ces métiers d’autant plus riches. Il est par exemple possible de choisir de travailler dans des structures différentes : à domicile ou au sein d’établissements. La pratique à domicile suppose des capacités à travailler en autonomie et implique un quotidien plus indépendant au plus proche du patient. En établissement ou service hospitalier, le collectif structure le travail quotidien, fondé sur le sentiment d’appartenance à une équipe. Les patients accompagnés sont à des stades différents de leur parcours de vie, ce qui nécessite un savoir-être et une approche humaine très adaptée.

Des passerelles pour changer de métier du soin et de l’accompagnement existent et offrent de nombreuses évolutions de carrière. Les diplômes ou formations obtenus ouvrent de nombreuses possibilités pour acquérir d’autres spécialités, découvrir de nouvelles formations et ainsi évoluer dans cette grande famille de métiers qui partagent le goût des autres.

Quel que soit son parcours de vie, ces métiers seront toujours ouverts à tous. Grâce à de nombreuses formations – initiales ou continues – ces métiers sont tout autant envisageables pour les étudiants en réflexion sur leur avenir, les personnes en recherche d’emploi ou encore ceux qui souhaitent réinventer leur vie professionnelle à travers une reconversion.

Quatre métiers à découvrir

Infirmier

Prévention, soins, maintien de la santé des patients en vue de leur rétablissement… Autant de domaines dans lesquels l’infirmier intervient au service d’une personne malade. Ainsi il exerce, soit sur sa propre initiative, soit sur prescription médicale auprès de publics de tout âge et de tout profil (enfants, adultes, personnes handicapées et âgées, etc.).

Voir la fiche métier et découvrir le témoignage d’Eric, infirmier en Ehpad

Aide-soignant

Hygiène et confort, accueil, soutien relationnel, installation et transfert des patients, encadrement de stagiaires… L’aide-soignant dispense des soins de la vie quotidienne ou des soins aigus pour préserver la continuité de la vie, restaurer le bien-être et l’autonomie en collaboration étroite avec son équipe, dont le médecin et l’infirmier.

Voir la fiche métier

Éducateur spécialisé

L’éducateur spécialisé accompagne, dans une démarche éducative et sociale globale, des personnes, des groupes ou des familles en difficulté, pour développer leurs capacités de socialisation, d’autonomie, d’intégration ou d’insertion. Il peut intervenir aussi bien dans le champ du handicap, de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale et professionnelle et de la prévention spécialisée.

Voir la fiche métier et découvrir le témoignage de Romain, éducateur spécialisé

Accompagnant éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) intervient auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes ou de personnes âgées en situation de vulnérabilité ou de handicap (du fait de l’âge, de la maladie, du mode de vie ou d’une situation sociale fragile) pour compenser leur perte d’autonomie, les aider dans leur vie quotidienne et leur permettre d’être actrices de leur projet de vie.

Voir la fiche métier et découvrir le témoignage d’Iptissam, auxiliaire de vie / AES

Assistant de régulation médicale (ARM)

Acteur essentiel de la chaîne des secours, les assistants de régulation médicale (ARM) sont les premières personnes qui répondent lorsqu’on compose le numéro 15. Sous la supervision d’un médecin régulateur, ils doivent savoir faire preuve de calme, d’assurance et d’empathie pour orienter au mieux les personnes contactant le SAMU ou le service d’accès aux soins (SAS). Devenir ARM, c’est être en capacité d’écouter les appelants et/ou leurs proches et de faire face à des situations très diversifiées. C’est aussi choisir un métier qui recrute et qui offre de véritables perspectives d’évolution.

Voir la fiche métier

Une campagne pour inciter à s’orienter vers ces métiers

Valoriser ces métiers et les remettre au coeur de la société

L’objectif de cette campagne est de développer les recrutements de façon quantitative et qualitative pour répondre aux besoins actuels et à venir. Pour cela deux types de profils sont ciblés :
 

  • Les jeunes sur le point de s’orienter dans une formation initiale,
  • Les adultes qui cherchent à se reconvertir par le biais d’une formation continue.

Insuffisamment considérés, ces différents métiers sont essentiels à notre système de santé, à notre vie ou à celle de ceux qui nous sont chers et qui, en raison de leur âge, leur handicap ou de problèmes de santé, ont besoin d’aide ou de soins au quotidien.

L’ambition de cette campagne est donc d’une part de faire connaître les métiers du soin et de l’accompagnement, mais également d’insuffler une dynamique positive afin de renforcer leur attractivité, susciter des vocations et inciter le public à s’orienter vers ces secteurs. L’objectif est aussi de montrer la diversité de ces professions pour permettre d’envisager ces carrières et de les replacer au coeur de la société.

Un concept « gagnant-gagnant » pour toucher les citoyens prêts à s’engager

Cette campagne de recrutement illustre comment les métiers du soin et de l’accompagnement répondent aux attentes de nombreux jeunes et adultes en quête de reconversion pour leur futur métier. Utilité, responsabilité, évolution, humanité, confiance en soi sont autant de bénéfices apportés par ces métiers.

Pour toucher à la fois les jeunes et les adultes qui songeraient à se former et à se reconvertir, cette campagne sera déployée à partir du 21 mars 2022 sur de nombreux supports.
 

 

Les vidéos

Film destiné aux jeunes en formation initiale (lycéens et étudiants)

Voir la version LSF + audiodescription

 

Film destiné aux adultes dans une démarche de reconversion professionnelle

Voir la version LSF + audiodescription
 

Partenariat média

Konbini, en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la Santé, donne la parole aux professionnels du soin et de l’accompagnement. Ces derniers présentent cinq choses que leurs métiers leur ont apprises.

Géraud, assistant de vie

 

Magali, infirmière aux urgences

 

Carine, éducatrice spécialisée

 

Thomas, aide-soignant en Ehpad

 

Liens utiles

  • Site 1 jeune 1 solution : Toutes les formations pour rejoindre les métiers du soin et de l’accompagnement
  • Onisep : Toutes les informations sur les métiers, pour réussir son orientation
  • Pôle emploi : Les offres d’emploi du secteur
  • Mon compte formation : Les solutions pour se reconvertir, connaître ses droits et se faire accompagner
  • Cap emploi : Des solutions adaptées au projet professionnel des personnes handicapées dans votre région
  • Handicap.gouv.fr : Toute l’information officielle du secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées