Boîte à outils pour le bon usage des antibiotiques

Les recommandations de prise en charge des infections les plus courantes ont évolué ces dernières années. La Haute Autorité de Santé (HAS) en partenariat avec la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) mais aussi l’Assurance maladie les mettent à votre disposition.
Il existe des outils pour vous aider au bon usage des antibiotiques. Un certain nombre d’entre eux est répertorié ci-dessous.
Consultez-les !

Recommandations de prise en charge des infections les plus courantes

La HAS et la SPILF mettent à disposition 6 fiches mémos sur les infections respiratoires hautes chez l’enfant et l’adulte :
- Rhinopharyngite et angine aiguë chez l’enfant
- Rhinopharyngite et angine aiguë chez l’adulte
- Sinusite chez l’enfant
- Sinusite chez l’adulte
- Otite moyenne aiguë purulente de l’enfant de plus de 3 mois
- Otite moyenne aiguë purulente de l’adulte

La HAS et la SPILF mettent à disposition 3 fiches mémos sur les infections urinaires chez la femme :
- Cystite aiguë simple, à risque de complication ou récidivante
- Pyélonéphrite aiguë
- Colonisation urinaire et cystite chez la femme enceinte

Pour en savoir plus :
→ Consultez le dossier « Mieux prescrire les antibiotiques pour les infections respiratoires hautes et les infections urinaires » de la HAS.

L’assurance maladie vous propose de consulter :
- Le mémo Infections respiratoires hautes présentant un tableau de synthèse sur l’antibiothérapie de 1ère intention chez l’enfant et chez l’adulte, selon la nature de l’infection respiratoire haute : rhinopharyngite aiguë non compliquée, angine aiguë, sinusite, otite moyenne aiguë.
- Le mémo Infections urinaires présente les éléments de diagnostic ou de dépistage ainsi que la stratégie thérapeutique à mettre en place (dans le cas de la cystite aiguë simple de la femme ; et dans le cas particulier de la femme enceinte).

Pour en savoir plus :
→ Consultez le dossier « Antibiothérapie » de l’assurance maladie

Recommandations de bon usage des antibiotiques

Principes généraux :

- Principes généraux et conseils de prescriptions des antibiotiques en premier recours
- Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle

Antibiorésistance et voyages

Il est également recommandé de questionner votre patient sur ses voyages récents. En effet il a été montré qu’après un voyage de moins de 3 mois dans l’une des trois principales régions intertropicales (Amérique latine, Afrique subsaharienne et Asie) la moitié des voyageurs étaient porteurs d’une entérobactérie multirésistante à leur retour. La fréquence d’acquisition d’une bactérie résistante est plus élevée après un voyage en Asie (72 %) qu’en Afrique (48 %) ou Amérique latine (31 %). La prise d’antibiotiques pendant le voyage ou la survenue d’une diarrhée pendant le voyage sont associées à un risque plus élevé d’avoir acquis une bactérie résistante. Ce risque dépend également du type de voyage réalisé.
Il s’agit ici généralement de portage asymptomatique et non d’infection. Le risque principal est de transmettre cette bactérie résistante et de contribuer ainsi à la diffusion de la résistance aux antibiotiques, en particulier lors d’une hospitalisation. L’étude rapporte par contre que la durée de portage est limitée dans le temps : seulement 5 % des personnes étaient toujours porteuses 3 mois après leur retour.
En cas d’hospitalisation dans votre établissement suivant une hospitalisation à l’étranger dans un délai d’un moins d’un an il est recommandé de prendre les précautions d’hygiène nécessaires.

pdf Prévention de la transmission croisée des Bactéries Hautement Résistantes aux (...) Téléchargement (1.1 Mo)

Bon usage des antibiotiques en établissement de santé

Le comité de pilotage de la surveillance ATB-Raisin a adapté des outils de l’ECDC notamment un diaporama sur les données de résistances, le bon usage et la prévention de la transmission croisée. Il vous est possible d’adapter ce diaporama à votre contexte hospitalier local en ajoutant par exemple vos propres données de consommations et de résistance (fréquence des infections à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline, Entérobactéries productrices de Betalactamase à spectre étendu), etc.

ppt Diaporama « Bon usage des antibiotiques en établissement de santé » (...) Téléchargement (22.5 Mo)
pdf Infographie - "Antibiotiques : soyons tous responsables" Téléchargement (487.6 ko)

Bon usage des antibiotiques en EHPAD

La mise en ligne du Kit pédagogique « antibiotiques en EHPAD » correspond à la volonté d’améliorer la prise en charge des problèmes infectieux des patients dans les EHPAD, et de répondre aux questions que peuvent se poser les soignants.
Ce kit est destiné en priorité à apporter une aide aux personnes susceptibles de réaliser des formations et informations sur les antibiotiques, notamment les médecins coordonnateurs, auprès des personnels soignants des EHPAD.
Pour vous aider à porter les bons messages auprès des professionnels de santé et des usagers, le CPIAS Nouvelle-Aquitaine met à votre disposition un kit pédagogique comprenant :
- Une web série de 12 vidéos courtes correspondant à des situations courantes de diagnostic et de prise en charge de résidents en EHPAD. Elles sont disponibles sur la chaîne Youtube du CPIAS Nouvelle-Aquitaine
- Un dépliant reprenant les messages clés de ces vidéos
- Un diaporama pour animer des réunions de formation autour de ces vidéos ainsi qu’un guide pour l’animateur de ces réunions.

Autres

ANSM
- Dossier « Bien utiliser les antibiotiques ». Ce dossier comprend des recommandations sur le bon usage des antibiotiques en général mais aussi de manière plus spécifique par pathologie (dermatologie, gastro-entérologie, gynécologie, urologie, odontostomatologie, pneumologie, ORL)

Assurance maladie
- Antibiothérapie
- Guide pratique "Collectivité des jeunes enfants et maladies infectieuses

Haut Conseil de santé Publique (HCSP)
- Prévention de la transmission croisée des Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques
- Entérobactéries résistantes à la colistine : mesures pour les établissements de santé
- Rapports, avis et information du HCSP sur les antibiotiques et l’antibiorésistance

Les outils pratiques pour votre quotidien

Les tests de diagnostic rapide (TDR) angine

Les TDR sont rapides (7 minutes environ) et fiables : n’hésitez pas à les utiliser !

Aucun signe clinique ni symptôme ne sont spécifiques des angines à streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (SGA). Complément indispensable de l’examen clinique, le TDR angine confirme l’étiologie à SGA.
Utiliser les antibiotiques de manière ciblée, c’est préserver leur efficacité. Le TDR angine permet de réserver les antibiotiques aux angines à SGA et évite ainsi de prescrire ces médicaments inutilement.

L’Assurance maladie met gratuitement des tests de diagnostic rapide (TDR) de l’angine à la disposition des médecins libéraux généralistes, pédiatres et ORL.

pdf Pourquoi faire un TDR angine ? Pour quel patient ? Comment les recevoir (...) Téléchargement (2.1 Mo)


Pour en savoir plus :
→ Consultez le site de l’assurance maladie

→ Vidéo du CClin Sud-Ouest



Fiche d’information patient "aujourd’hui, je vous ai diagnostiqué une infection qui ne nécessite pas d’antibiotiques »
Afin de renforcer votre message auprès des patients lors du diagnostic d’une infection ne nécessitant pas d’antibiotique, vous pouvez leur remettre cette « fiche d’information de non prescription » expliquant pourquoi votre patient n’a pas besoin d’antibiotique.

Antibiogrammes ciblés dans les infections urinaires à Escherichia coli
Pour faciliter et améliorer la prise en charge des patients souffrant d’infection urinaire et lutter contre l’antibiorésistance, les laboratoires de biologie médicale volontaires communiquent aux prescripteurs un résultat partiel de l’antibiogramme, en ciblant les antibiotiques les plus pertinents dans le contexte considéré, et en épargnant autant que possible les antibiotiques critiques.

pdf Mise en place d’antibiogrammes ciblés dans les infections urinaires à (...) Téléchargement (154.7 ko)

Réseau Antibiolor
- Antibiolor : L’objectif principal du réseau consiste à fournir une aide aux prescripteurs et aux établissements pour promouvoir le meilleur usage des anti-infectieux.

MedQual
- L’objectif de MedQual est de fédérer les professionnels de santé dans un réseau de santé regroupant les acteurs de la ville et de l’hôpital autour d’un projet commun : le bon usage des antibiotiques, en collaboration avec les Instances Régionales de Santé et les structures régionales d’appui.

Les outils de communication envers vos patients

Engagez-vous dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques !

Afin d’affirmer votre préoccupation de fournir à vos patients des soins de qualité et sécurisés, en particulier dans le domaine du risque infectieux et vis-à-vis de l’antibiorésistance, nous vous invitons à constituer votre charte d’engagement personnalisée en suivant le lien suivant : "charte d’engagement du professionnel de santé pour la prévention du risque infectieux et de l’antibiorésistance
La charte d’engagement est modulable selon les différentes catégories et pratiques professionnelles, quel que soit le lieu d’exercice.

pdf Charte de prévention du risque infectieux et de la résistance aux (...) Téléchargement (136.4 ko)

Exemple de campagne CPIAS :
- Bon usage des antibiotiques

ECDC
- Matériels destinés aux médecins généralistes
- Matériels destinés aux professionnels dans les hôpitaux et les autres environnements de soins
- Dépliant à l’intention des patients

Suivi de consommation des antibiotiques

Il est nécessaire de suivre la consommation d’antibiotiques pour connaître la pression qu’ils exercent sur la sélection des agents antimicrobiens et lutter contre l’émergence des résistances aux antibiotiques.

La circulaire n° 2006-139 du 23 mars 2006 propose une méthode de calcul homogène des consommations d’antibiotiques, basée sur la dose définie journalière (DDJ) qui s’affranchit des différences de posologies et de prix. Cette méthode est internationalement reconnue et utilisée.

pdf Circulaire DGS/DHOS/DSS/5A/E2/2006/139 du 23 mars 2006 Téléchargement (128.8 ko)
pdf Guide pour une méthode de calcul des consommations d’antibiotiques dans les (...) Téléchargement (517 ko)

Afin de vous aider à mettre en place le calcul de ces consommations dans votre établissement, deux outils sont à votre disposition, d’une part, un outil Excel de calcul automatique des consommations d’antibiotiques, d’autre part, le fichier des antibiotiques DDJ.

xls Outil national de calcul des consommations d’antibiotiques (2017) Téléchargement (1.9 Mo)
pdf Mode d’emploi de l’outil national de calcul des consommations (...) Téléchargement (2 Mo)
xlsx Fichier antibiotiques DDJ (octobre 2017) Téléchargement (924.8 ko)
pdf Document explicatif Téléchargement (38.8 ko)

Ces outils s’adressent aux établissements de santé. Ils sont mis à jour régulièrement, en particulier pour prendre en compte la commercialisation de nouveaux antibiotiques en France, ou, au contraire, l’arrêt de leur commercialisation.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) analyse chaque année les données relatives à la consommation des antibiotiques en France. Ces données sont publiées et transmises annuellement à l’ECDC dans le cadre du réseau européen ESAC-Net.

Pour en savoir plus :
- Évolution des consommations d’antibiotiques en France entre 2000 et 2015 - Point d’information

Autres outils utiles

Outils CPIAS
- Accueil du site
- Règlementation, outils, recommandations : consultez NosoBase

SPILF, CMIT, SNMInf, FFH sur infectiologie.com
- Ressources sur les antibiotiques
- Info-Antibio : lettre d’information mensuelle sur les antibiotiques

ANSM
- Pour vous tenir au courant des problèmes d’approvisionnement des médicaments, notamment des antibiotiques