Les groupes de populations à risques particuliers

Outre les inégalités sociales de santé, plusieurs enquêtes (de l’assurance maladie notamment) ont mis en évidence des groupes particuliers qui, en raison de difficultés spécifiques d’accès à la prévention et aux soins, présentent un état bucco-dentaire particulièrement dégradé et ne disposent pas toujours d’une offre de soins adaptée.

C’est le cas des personnes en situation de grande précarité, de nombreux enfants ou adultes handicapés (difficulté d’acquisition des habitudes d’hygiène, difficulté de réalisation des soins aboutissant à des édentations précoces), des personnes âgées dépendantes hébergées en établissement, des personnes hospitalisées pendant de longues durées (en psychiatrie par exemple), c’est aussi le cas des personnes détenues, de même que des personnes utilisant régulièrement des drogues illicites ou d’autres substances psycho-actives.

Documents à consulter :

pdf La santé bucco-dentaire des personnes détenues (Direction Générale de la (...) Téléchargement (191 ko)

Source :
Direction Générale de la Santé
Sous direction Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques
14 avenue Duquesne
75350 PARIS SP 07