Nutri-Score : un étiquetage nutritionnel pour favoriser une alimentation équilibrée

Nutri-Score fournit au consommateur, sur la face visible des emballages alimentaires, une information lisible et facilement compréhensible sur la qualité nutritionnelle globale des produits, au moment où il fait ses courses. Il peut ainsi comparer les produits et orienter ses choix vers des aliments de meilleure qualité nutritionnelle.

ACTUALITÉS

- 7 pays européens se sont engagés à faciliter le déploiement du Nutri-Score
Les autorités compétentes de Belgique, France, Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas, Espagne et Suisse annoncent la mise en place d’un mécanisme de coordination transnational pour faciliter l’utilisation de l’étiquetage nutritionnel Nutri-Score sur la face avant des emballages. Cette coopération se fera au sein d’un comité de pilotage et d’un comité scientifique.

Consulter :
Le communiqué de presse (février 2021)
Le mandat du comité scientifique (version anglaise)
Le document de cadrage de la gouvernance (version anglaise)
La composition du comité scientifique

- En France, publication de l’évaluation à 3 ans du logo nutritionnel Nutri-Score
En juillet 2020, 415 exploitants du secteur alimentaire étaient engagés dans le Nutri-Score en France, ce qui représente environ 50 % des parts de marché en volumes des ventes. Aujourd’hui, près de 500 industriels du secteur alimentaire se sont engagés à utiliser le logo en France. Selon une étude de Santé publique France, 90% des consommateurs français savent que le Nutri-Score vise à caractériser la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. Environ 94% des Français soutiennent la mesure et une proportion similaire serait favorable à ce que le Nutri-Score devienne obligatoire.

Consulter :
Le bilan à 3 ans du logo nutritionnel Nutri-Score

- Télécharger le kit de promotion du dispositif Nutri-Score.

Selon sa qualité, l’alimentation est un facteur de protection de la santé ou de risque de développement des pathologies les plus fréquentes en France : divers cancers, maladies cardiovasculaires, diabète, obésité. Depuis une dizaine d’années, la prévalence de l’obésité stagne en moyenne en France (17% chez les adultes, 4% chez les enfants), mais les inégalités sociales tendent à augmenter : près de 24% des enfants de parents ayant un niveau d’étude inférieur au niveau bac sont en surpoids ou obèses contre moins de 9% lorsque les parents ont un niveau licence ou plus.

Parmi les approches recommandées en matière de santé publique, l’étiquetage en face avant de la qualité nutritionnelle des produits alimentaires n’avait pas encore été mise en œuvre. Or il apparaît nécessaire que l’information nutritionnelle devienne un élément du choix alimentaire au même titre que le prix, la marque, la présentation ou le goût.

Pour améliorer l’accès à une alimentation équilibrée, l’article 14 de la loi de Modernisation de Notre Système de Santé du 26 janvier 2016 prévoit que les pouvoirs publics recommandent un système d’étiquetage nutritionnel synthétique, simple et accessible pour tous.

Nutri-Score est le dispositif que les pouvoirs publics ont choisi de recommander à l’issue d’une démarche scientifique, innovante, inclusive, fondée sur le dialogue avec les parties prenantes.

Nutri-Score

Nutri-Score est un repère graphique basé sur une échelle de 5 couleurs (du vert foncé au orange foncé), associées à des lettres allant de A (« meilleure qualité nutritionnelle ») à E (« moins bonne qualité nutritionnelle). Nutri-Score prend en compte, pour 100g de produits, les nutriments dont la consommation excessive nuit à la santé (comme le sel, les sucres et les acides gras saturés), et les nutriments positifs (comme les protéines, les fibres, et aussi les quantités de fruits, légumes ou légumineuses incorporées dans la recette).

- Visionner le spot TV et le dispositif pédagogique :