Praticiens diplômés hors UE (PADHUE) : le point sur leur affectation

En France, près de 5 000 praticiens diplômés hors union européenne (PADHUE) exercent aujourd’hui dans des hôpitaux publics. Leurs statuts, hétérogènes, ont justifié la mise en place d’un nouveau cadre d’affectation en 2020 : celui-ci permet de sécuriser le parcours des praticiens, leur accueil en établissement ainsi que leur activité au sein des services. Cela, à travers la mise en place d’épreuves de vérification des connaissances (EVC) réformées, d’un parcours de consolidation des compétences (PCC) et du statut de praticien associé.
Avec la création de ce nouveau statut, l’objectif est de mener une stratégie d’ensemble pour permettre la valorisation pleine et entière des parcours professionnels des praticiens.

Les procédures d’affectation des praticiens diplômés hors UE

Après avoir satisfait aux EVC qui se sont tenues en novembre 2021 dans un format rénové, les praticiens se trouvent dans différentes situations pour le choix de leur affectation dans un établissement de santé :

- les lauréats nommés sur liste principale qui exercent dans un établissement proposant un poste de leur spécialité et qui souhaitent y effectuer leur parcours de consolidation peuvent demander à y bénéficier d’une affectation prioritaire, sans considération de leur rang de classement aux EVC. Ils peuvent renseigner leurs vœux d’affectation auprès du CNG entre le 23 mai et le 6 juin 2022, en vue de leur affectation définitive prononcée le 7 juin 2022

- les lauréats nommés sur liste principale qui exercent dans un établissement mais choisissent de ne pas y être affectés ou qui n’exercent pas au sein d’un établissement peuvent renseigner leurs vœux auprès du CNG entre le 9 et le 23 juin 2022. Leur choix de poste est conditionné par leur rang de classement aux EVC, en vue de leur affectation définitive prononcée le 24 juin 2022

- les lauréats nommés sur liste complémentaire peuvent renseigner leurs vœux d’affectation auprès du CNG entre le 27 juin et le 7 juillet 2022. Leur choix de poste est conditionné à leur rang de classement aux EVC, en vue de leur affectation définitive prononcée le 8 juillet 2022.

Le nouveau statut de praticien associé

La création du statut de praticien associé permet d’offrir les mêmes conditions statutaires à tous les praticiens diplômés hors UE, le temps de la réalisation de leur parcours de consolidation des compétences ou de leur stage d’adaptation à l’issue des EVC.

Ainsi, ce nouveau statut unique s’inscrit dans un processus de simplification et de sécurisation de l’exercice des praticiens diplômés hors UE, dont le cadre a été posé par la loi Ma santé 2022. Il se substituera progressivement aux statuts de praticien attaché associé et d’assistant associé, qui disparaitront au 1er janvier 2023.

Plus d’information : la FAQ du ministère sur le nouveau statut de praticien associé

Les liens utiles

Les EVC sur le site du centre national de gestion (CNG)

La foire aux questions du CNG