Les politiques publiques de gestion du risque amiante

Le dispositif de surveillance, de prévention et de réduction du risque amiante est mis en œuvre dans un cadre interministériel qui permet de couvrir l’ensemble des champs d’intervention concernés (santé, travail, logement, environnement, recherche, éducation, etc.).

Dans le domaine de l’amiante, la Direction générale de la Santé est chargée de concevoir et de mettre en œuvre les politiques de prévention des risques sanitaires liés à l’inhalation des fibres d’amiante pour la population générale (hors milieu de travail).

Plans et programmes pour la gestion du risque amiante

Des plans et programmes de santé publique ont été mis en œuvre pour lutter contre les risques professionnels et environnementaux - dont le risque amiante - et améliorer la santé des citoyens en lien avec la qualité de leur environnement, dans une perspective de développement durable.

La stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030

La fiche action I.8 de la feuille de route 2021-2025 réaffirme la nécessité d’améliorer les connaissances sur les expositions professionnelles pour mieux prévenir les cancers.

Consulter La stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030

Le Plan santé au travail

Le 4ème Plan santé au travail 2021-2025 porte les objectifs suivants :

- accompagner les acteurs confrontés à l’amiante, notamment pour effectuer son repérage avant travaux et son retrait de manière sécurisée ;
- mieux connaître et agir sur les gisements d’amiante au sein des exploitations agricoles ;
- promouvoir les innovations en matière de détection et de traitement de l’amiante et sécuriser les expérimentations sur les chantiers de désamiantage.

Consulter Le Plan santé au travail 4 (PST 2021-2025)

Le Programme national de surveillance du mésothéliome (PNSM)

Mis en place en 1998 à la demande de la Direction des relations du Travail et de la Direction générale de la Santé, le PNSM est coordonné au niveau national par Santé publique France. Il vise principalement à :

- estimer l’incidence du mésothéliome en France (quel que soit son site anatomique) ;
- identifier les situations à risque ;
- surveiller les populations concernées ;
- informer les pouvoirs publics.

Consulter Le Programme national de surveillance du mésothéliome (PNSM)

Le plan d’actions interministériel pour améliorer la prévention des risques liés à l’amiante (PAIA 1)

Le PAIA est piloté par les ministères chargés de la santé, du travail, de l’environnement et de la construction. Il a eu pour ambition d’améliorer la prévention des risques liés à l’amiante en facilitant la mise en œuvre de la règlementation, en accompagnant la professionnalisation, en soutenant les démarches de recherche et développement et en proposant des outils de suivi et d’évaluation.

Consulter le dossier consacré au Plan d’actions interministériel amiante


Source
Direction Générale de la Santé
Sous-direction de la prévention des risques sanitaires liés à l’environnement et à l’alimentation
14, avenue Duquesne
75007 Paris