Gastroentérites aigües à rotavirus

Les infections à rotavirus sont la principale cause des gastroentérites aiguës chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Il s’agit d’une infection très fréquente et généralement sans gravité, mais qui peut entrainer une déshydratation sévère chez les jeunes nourrissons.

Les gastroentérites à rotavirus surviennent essentiellement sous forme d’épidémies hivernales.

Le rotavirus constitue, chez les enfants de moins de 5 ans, la principale cause de gastroentérite aiguë virale. Il s’agit d’un virus très contagieux, responsable chaque année d’épidémies entre décembre et avril.

On estime que tous les enfants rencontrent ce virus avant l’âge de 3 ans. Les infections sont le plus souvent bénignes et la guérison survient en quelques jours. La prise en charge repose essentiellement sur l’administration de solutés de réhydratation orale et ne nécessite généralement pas d’autres traitements.

Dans certains cas, à cause de la diarrhée, des vomissements et de la fièvre, les infections à rotavirus peuvent entraîner une déshydratation rapide, en particulier chez les nourrissons âgés de moins de 1 an. En France, ces virus sont responsables chaque année de l’ordre de 20 000 hospitalisations d’enfants de moins de trois ans et de près de 60 000 consultations en médecine générale. Les décès sont devenus exceptionnels en France.

Le rotavirus est transmis par les selles mais est très résistant dans l’environnement. Il peut se retrouver sur les mains et persiste plusieurs jours sur les surfaces. Associée aux gestes d’hygiène, la vaccination contre les rotavirus est le moyen le plus efficace de prévenir les ces infections chez les nourrissons et les jeunes enfants.

La prévention de la transmission des rotavirus

Les mains constituent le vecteur principal de transmission des gastro-entérites aiguës à rotavirus. Pour limiter les risques de transmission, un nettoyage soigneux et fréquent des mains au savon ou à l’aide d’une solution hydro alcoolique est nécessaire.

Les rotavirus étant très résistants dans l’environnement et présents sur les surfaces, celles-ci doivent être nettoyées soigneusement et régulièrement dans les lieux à risque élevé de transmission (collectivités des enfants, institutions accueillant les personnes âgées).

La vaccination contre les rotavirus

La vaccination contre les rotavirus est recommandée chez l’ensemble des nourrissons âgés de 6 semaines à 6 mois pour les protéger contre les gastroentérites liées à ces virus. Cette vaccination n’est pas obligatoire.

La vaccination contre les rotavirus est utilisée depuis de nombreuses années dans la plupart des pays développés, où elle a fait la preuve de son efficacité. La vaccination diminue d’environ 80% les gastroentérites et les hospitalisations dues aux infection à rotavirus.

La vaccination consiste en l’administration par un professionnel de santé de 2 ou 3 doses d’un vaccin « à boire » (pas d’injection nécessaire) :

- Une dose à l’âge de deux mois et une dose à l’âge de trois mois pour Rotarix®
- Une dose à l’âge de deux mois, une dose à l’âge de trois mois et une dose à l’âge de 4 mois pour RotaTeq®

Ressources à destination du public

> La vaccination du nourrisson contre les rotavirus : Questions/Réponses pour les parents
> Vaccination-info-service

Ressources à destination des professionnels de santé

> La vaccination du nourrisson contre les rotavirus : Questions/Réponses pour les professionnels de santé
> Calendrier des vaccinations
> Dossier Gastroentérites aigues (Santé publique France)
> Vaccination-info-service