Avis du 25 mai 2021

"Pour un système d’information au service du respect des droits des usagers et de la gestion de l’épidémie Covid-19 au sujet de 3 enjeux essentiels : infections associées aux soins, déprogrammation des soins, Covid long"

Le CCL-COVID a débattu et s’est appuyé sur plusieurs auditions et différentes études portées à sa connaissance concernant les 3 enjeux retenus.
Réuni le 25 mai 2021, le Comité a examiné un projet d’avis (rapporteur E. Rusch). Une dernière version de ce projet a été adressée aux membres du comité, le 31 mai 2021, pour adoption.

Concernant les infections nosocomiales (IN) et infections associées aux soins (IAS), le Comité formule les recommandations suivantes :

  1. La diffusion des données portant sur les IN Covid-19 constitue une avancée importante pour la gouvernance du système de santé ;
  2. La caractérisation et la définition d’une IN ou IAS doivent être précisées ;
  3. Une approche globale des signalements des IN et des IAS, au-delà des seuls établissements de santé, doit être encouragée ;
  4. Une analyse de l’évolution tout au long de l’épidémie (temporalité) de ces IAS, par territoire et par établissement de santé ou médico-sociaux, est demandée ;
  5. L’identification et la description des chaines de transmissions de la Covid-19 entre les professionnels de santé testés positifs et les usagers du système de santé doivent être réalisées et diffusées.

Concernant les déprogrammations des activités de soins non liées à la Covid-19 et leurs conséquences, le Comité recommande :

  1. La mobilisation des systèmes d’information pour étudier et suivre les déprogrammations des activités des soins pour répondre à la fois à des enjeux collectifs d’adaptation du système de santé mais également au suivi de situations individuelles ;
  2. La traçabilité et le suivi des déprogrammations au niveau des usagers du système de santé concernés pour permettre l’accompagnement personnalisé, le maintien du parcours et du continuum de santé de chacun ;
  3. L’analyse de l’évolution temporelle et géographique (différents territoires) des déprogrammations pour permettre d’appréhender l’efficacité des mesures de lutte contre l’épidémie et de faciliter l’adaptation des mesures aux contextes territoriaux ;
  4. Le Comité constate avec intérêt et très positivement l’augmentation du nombre d’études sur le sujet de la déprogrammation des activités de soins en période d’épidémie Covid-19 ;
  5. Le Comité souligne l’importance et la qualité des travaux menés par EPI-PHARE (groupement d’intérêt scientifique).

Concernant les parcours de santé des patients ayant développé une COVID-19 symptomatique, le Comité formule les recommandations suivantes :

  1. La description des parcours de santé des patients Covid-19 symptomatique doit être développée ;
  2. À partir des systèmes d’information en santé existant, un travail de définition des « cas » et un cadrage de la méthodologie à mettre en œuvre doivent être réalisés (chainage des épisodes de soins d’un patient) ;
  3. Le Comité demande le partage des données portant sur les traitements précoces contre la Covid-19 avec l’évolution des parcours de santé au cours du temps et les disparités territoriales de ces parcours.
Avis du 25.05.21 - "Pour un système d’information au service du respect des droits des usagers et de la gestion de l’épidémie Covid-19 au sujet de 3 enjeux essentiels : infections associées aux soins, déprogrammation des soins, Covid long"