Information rougeole

Une recrudescence de cas de rougeole touche actuellement plusieurs pays européens. En France, l’augmentation rapide du nombre de cas et l’identification de foyers épidémiques dans plusieurs régions font craindre une épidémie sur l’ensemble du territoire.

Dans ce contexte, les autorités sanitaires rappellent que la vaccination est la seule protection individuelle et collective contre la rougeole. Une protection efficace correspond à deux doses de vaccin. Pour toute personne âgée d’au moins 12 mois et née après 1980, il est donc urgent de vérifier sa vaccination et de consulter son médecin traitant en cas de doute

Le nombre de cas de rougeole a augmenté de manière importante depuis novembre 2017.

- Depuis le 1er janvier 2019, 244 cas de rougeole ont été déclarés (contre 665 cas sur la même période en 2018)
- 73 hospitalisés (30%). 4 en réanimation et 19 (8%) formes compliquées (pneumopathie)
- 91% des cas sont survenus chez des sujets non ou mal vaccinés.

→ Consulter les données épidémiologiques sur le site de Santé publique France

- La rougeole est une maladie très contagieuse due à un virus qui se transmet très facilement par la toux, les éternuements et les sécrétions nasales.

- Une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes.

- Des complications dues au virus même ou à des surinfections peuvent survenir : laryngite, otite, pneumonie et, plus grave, encéphalite pouvant entraîner la mort ou de possibles séquelles. Les hospitalisations pour complications sont plus fréquentes chez les nourrissons de moins d’1 an, les adolescents et les adultes.

- La période de contagion commence 5 jours avant l’éruption cutanée (apparition des boutons) et dure jusqu’à 5 jours après le début de l’éruption.

- La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire en France.

Plus d’informations

Santé publique France :
- Épidémie de rougeole en France. Actualisation des données de surveillance
- Vaccination-info-service (page dédiée à la rougeole)