Si le produit n’est pas en cause, pourquoi suspendre sa commercialisation et pas uniquement, pour les plus petits, faire une modification du mode d’administration ?

En dépit des mesures de réduction des risques mises en place depuis 2006 il s’avère que l’Uvesterol D nécessite des précautions d’utilisation qui ne sont pas suffisamment appliquées. L’ANSM a suspendu, par mesure de précaution, la commercialisation de la spécialité Uvestérol D.