Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

Passé le choc de l’annonce du diagnostic, il est essentiel de se poser ensemble, avec la personne malade, les questions essentielles avant d’entamer la prise en charge palliative.

- Que souhaite mon proche pour sa fin de vie ? A-t-il/elle fait clairement état de ses volontés ?
- Si oui, cela a-t-il été exprimé par écrit ? Où ses volontés sont-elles conservées ?
- Dans le cas contraire, que faut-il faire ?
- Quel est le rôle de la personne de confiance ? A quoi servent les directives anticipées ?
- Comment éviter « l’obstination déraisonnable » (ou acharnement thérapeutique) ?

Pour aider à y voir plus clair, le centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) propose une écoute aux personnes malades ainsi qu’à leurs proches et délivre des conseils pour aborder le plus sereinement possible cette étape durant laquelle tout se bouscule.

En savoir plus