Sécurité des patients : une semaine pour favoriser le dialogue soignés / soignants

Edition 2022 : EIAS (événements indésirables associés aux soins) : les déclarer, les gérer pour progresser

Opération annuelle de sensibilisation, la semaine de la sécurité des patients (SSP) promeut depuis 2009 un objectif fort : interpeler l’ensemble des publics potentiellement concernés par ce sujet crucial. Et ainsi, favoriser un dialogue entre usagers, patients voire résidents et professionnels de santé et médico-sociaux, mais aussi entre professionnels. Chaque édition bénéficie de nombreux partenariats institutionnels et associatifs pour associer mieux les usagers et les professionnels et donner plus de résonnance encore aux actions menées sur le terrain durant l’événement.

En 2022, la semaine de la sécurité des patients sera organisée du 21 au 25 novembre sur le thème : EIAS (événements indésirables associés aux soins) : les déclarer, les gérer pour progresser.

Concrètement, elle se traduira cette année encore (par exemple) par la tenue de sessions d’information, d’opérations de communication, de distribution de brochures ou de quizz, d’expositions organisées en maison ou centre de santé, en établissement de soins ou en EHPAD par les professionnels ou les représentants d’usagers.

Ainsi, le thème général pour 2022 leur permettra de mettre l’accent sur quelques axes, non limitatifs

-  comprendre et agir sur la culture de sécurité, dimension préalable incontournable pour mener des actions efficaces d’amélioration de la sécurité des patients et pallier le manque de culture commune dans ce domaine
-  augmenter la déclaration des EIAS tout au long du parcours du patient, formateur pour tous les professionnels de santé quelque soit le secteur de prise en charge (sanitaire ; médico-social ou secteurs de ville) dès lors qu’un signalement est dénué de la crainte d’un jugement ou d’une sanction
-  prendre en compte le témoignage, le récit des patients et/ou de son entourage, approche complémentaire pouvant leur permettre, à leur manière et avec leurs propres mots, d’apporter des éléments qui n’ont pas été mis en évidence et donc des actions d’amélioration
-  améliorer la qualité des analyses des EIAS afin d’identifier les causes sur lesquelles il faut agir afin d’éviter que l’évènement ne se reproduise
-  se servir des retours d’expérience, démarche fédératrice qui permet aux professionnels de partager leurs connaissances, conduit à apprendre et à progresser individuellement et collectivement

-  Favoriser la transmission d’information tout au long du parcours, enjeu majeur pour réduire le déficit de communication entre professionnels pouvant nuire à la sécurité des prises en charge et augmenter le risque de survenue d’EIAS.

Que l’on soit soigné ou soignant, la mobilisation de tous est décisive pour, d’année en année, inciter les acteurs à s’engager davantage encore dans des démarches de sécurité maximale, de qualité et de coordination des soins. D’autant plus qu’il est désormais acquis qu’un dialogue régulier avec les usagers sur la sécurité de leurs soins permet d’améliorer directement les pratiques professionnelles.

C’est pourquoi le ministère remercie d’ores-et-déjà tous les acteurs qui se mobiliseront au travers de leurs initiatives. Sous peu, celles-ci pourront être renseignées par les porteurs de projet et valorisées sur le site du ministère.

Participez au café Nile : moment d’échange et de débat dédié aux événements indésirables graves associés aux soins

Ce café nile exceptionnel organisé en partenariat avec le ministère de la santé et de la prévention se tiendra en visio-conférence le jeudi 24 novembre 2022 de 8h30 à 10h00, en présence de :

  • Anne Vitoux, mission « Qualité et pertinence des soins » de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS)
  • Dr David Osman, praticien hospitalier-médecine intensive réanimation à l’hôpital Bicêtre (Le Kremlin-Bicêtre), coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins des hôpitaux Paris-Saclay
  • Carole Chaghouri, directrice des soins de la clinique Marcel-Sembat (Boulogne-Billancourt)
  • Émilie Prin-Lombardo, directrice Amélioration Continue Qualité Sécurité des Soins & Relations Usagers (DACQSS-RU) du CHU de Montpellier
Inscrivez-vous pour assister à la conférence

 

Valorisez vos projets !

Dans le cadre de cette semaine sécurité des patients 2022, nous souhaitons recueillir et valoriser les projets que vous menez sur le champ de la gestion des évènements indésirables associés aux soins.

Ces projets peuvent revêtir différentes formes comme par exemple des actions de sensibilisation, de communication, de formation, de mise en situation, de retours d’expériences, de coopération, etc. Ils peuvent intégrer les usagers (patients, proches, aidants) et les professionnels de santé (ville, sanitaire, médico-social). Ces projets seront ensuite partagés sur le site du ministère dans la rubrique « boite à outils » et certains d’entre eux seront mentionnés dans le communiqué de presse de clôture de la semaine sécurité patients 2022.

Alors n’hésitez pas, partagez vos projets en faveur de la sécurité des soins !

 

Les projets 2022

pdf Les projets 2022 - maj 25 novembre 2022 Téléchargement du pdf (3.5 Mo)
PROJET N° 1 : PROJET DE LA CLINIQUE SAINT GEORGE (NICE)
Affichage de sensibilisation à la déclaration des événements indésirables associés aux soins
PROJET N°2 : PROJET DU CPIAS BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
Outils de communication pour faire connaitre les outils développés en région
PROJET N°3 : PROJET DE L’OMEDIT NORMANDIE
Support de sensibilisation des représentants des usagers élaboré avec France assos Santé
PROJET N°4 : PROJET DE L’HOPITAL MARIN DE HENDAYE
Quiz sur les EIAS
PROJET N°5 : LE PROJET DE L’HOPITAL D’ENFANTS DE MARGENCY
Gérer les situations d’urgence vitale - bien réagir pour sauver des vies
PROJET N°6 : LE PROJET DU CENTRE HOSPITALIER VICTOR DUPOUY (ARGENTEUIL)
Patients, professionnels : acteurs de la sécurité des soins
PROJET N°7 : LE PROJET DU CENTRE REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE CANCER LEON BERARD (AUVERGNE-RHONE-ALPES)
Scènes des erreurs : cultiver la gestion des risques et relever le défi en équipe
PROJET N°8 : LE PROJET DES HOPITAUX DU BASSIN DE THAU
Signalement des EIAS : les idées reçues
PROJET N°9 : LE PROJET DU CH LAVAUR
Sensibilisation des professionnels sur la déclaration des EI et EIAS
PROJET N°10 : LE PROJET DU SSR MARGUERITE BOUCICAUT (CHALON-SUR-SAONE)
Identito : Prévention des écarts, patients-soignants partenaires !
PROJET N°11 : LE PROJET DU CRF VILLIERS-SUR-MARNE
Création d’une Equipe opérationnelle du médicaments (EOM)
PROJET N°12 : LE PROJET DE LA CLINIQUE SYNERGIA VENTOUX (PACA)
Focus sur les médicaments à risque
PROJET N°13 : LE PROJET DE LA POLYCLINIQUE SAINT-PRIVAT
Tables rondes : analyse des causes des EIAS en équipe pluriprofessionnelle
PROJET N°14 : LE PROJET DE L’HOPITAL LEOPOLD BELLAN
Mission qualité et sécurité des soins (MQSS)

 

La sécurité des soins est une exigence, croissante et légitime : ensemble, mobilisons-nous !

La boîte à outils de la semaine de la sécurité des patients

Pour contribuer à la tenue des manifestations souhaitées sur le terrain, le ministère met à disposition une boîte à outils, qui rassemble bon nombre des supports (personnalisables) d’information et de communication réalisés par le ministère au fil des années : affiches, charte, flyers, marque-pages, sets de table, vidéos… S’y ajoutent des actions exemplaires menées par certaines équipes sur le terrain.

Téléchargez l’affiche de l’édition 2022

 

Les partenaires de la SSP

Haute Autorité de Santé (HAS)
France Asso Santé
FORAP

 

Sources :
Direction générale de l’offre de soins (DGOS)
DGOS-QUALITE-PERTINENCE@sante.gouv.fr