Les nouvelles mesures « audiologie »

Le nombre de personnes souffrant de difficultés d’audition est estimé à environ 6 millions en France. Parmi elles, environ la moitié, soit 3 millions de personnes, devrait être appareillée. Le taux d’appareillage effectif est estimé à 35% de la population souffrant d’une déficience auditive. [1]

L’objectif de la réforme 100% Santé est de prévenir la situation de renoncement aux soins.

Les professionnels du secteur de l’audition ont été associés à la restructuration de la liste des produits et prestations dans sa partie relative aux aides auditives ainsi qu’à la définition du contenu du panier de soins 100% Santé en audiologie. A la suite de ces concertations, un protocole d’accord relatif à la fixation des conditions de prise en charge des aides auditives a été signé le 13 juin 2018 entre le ministère des Solidarités et de la Santé, l’ensemble de syndicats d’audioprothésistes (SYNEA, UNSAF, SYNAM), et le syndicat représentant les fabricants d’aides auditives (SNITEM).


[1Source / SNDS ET INSEE 2014