Les délégués à l’accès aux soins sur le terrain

La problématique de l’accès aux soins nécessite un suivi pendant toute la durée du quinquennat. Chaque semestre, la ministre des Solidarités et de la Santé réunit et préside un comité de pilotage ministériel pour s’assurer de la mise en œuvre du plan accès aux soins dans les territoires et en analyser les résultats. Ce suivi régulier et dans la durée permet de décider d’éventuelles adaptations à apporter aux différentes mesures proposées par le plan d’égal accès aux soins.

Pour suivre les réalisations de ce plan, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé s’appuie sur les acteurs du parcours de soins : professionnels de santé, collectivités territoriales et élus locaux, usagers.

3 délégués à l’accès aux soins (Docteur Sophie AUGROS, médecin généraliste, Thomas MESNIER, Député de Charente, Elisabeth DOINEAU, Sénatrice de Mayenne) sont désignés pour porter ce plan auprès de l’ensemble des acteurs concernés. Ils sont chargés de faire remonter les expériences réussies de chaque territoire, mais aussi d’identifier les difficultés et les freins rencontrés sur le terrain. Ils sont force de proposition auprès du comité ministériel pour l’adaptation éventuelle du plan et de ses principales mesures.

Le schéma de gouvernance

PNG - 61.6 ko

Le rapport des délégués à l’accès aux soins

Les délégués ont remis leur rapport à Agnès Buzyn. Forts d’une année de déplacements, ils constatent que c’est à partir des territoires fragiles que s’inventent les soins de proximité de demain ; les acteurs y font preuve d’une réelle inventivité et ont besoin d’être accompagnés pour que leurs démarches se pérennisent. Ces solutions innovantes qui émergent sont bien souvent le fruit d’un partenariat de qualité entre les agences régionales de santé, les élus locaux et les professionnels de santé.

Les délégués à l’accès aux soins formulent en outre des recommandations sur les thèmes suivants :
- Encourager les stages ambulatoires et accompagner les projets d’installation
- Développer l’exercice coordonné
- Déployer la télémédecine
- Soutenir les nouveaux modes d’exercice
- Favoriser les délégations et coopérations interprofessionnelles
- Simplifier l’exercice libéral et libérer du temps médical

En savoir plus :
- Le rapport (et la synthèse) des délégués à l’accès aux soins