Lutter contre les déserts médicaux

JPEG - 73 ko

Alors que le nombre de médecins baisse fortement, l’accès aux soins pour tous et partout sur le territoire est plus que jamais au cœur des préoccupations des Français. Beaucoup de praticiens arrivent aujourd’hui à l’âge de la retraite et les nouvelles générations ne sont pas assez nombreuses pour compenser ces départs. Ce phénomène est notamment dû au niveau insuffisant du numerus clausus – c’est-à-dire le nombre d’étudiants en médecine accédant à la 2ème année – pendant les années 1990.

Pour les patients, ceci se traduit par des difficultés croissantes à trouver un médecin traitant. Ceux qui en disposent voient les délais d’attente s’allonger pour obtenir un rendez-vous et les consultations sans rendez-vous sont parfois difficiles à obtenir.

Pour remédier à cette situation, une réforme globale des soins de proximité a été prévue. Le plan d’accès aux soins, présenté en octobre 2017 par le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé, en posait les premiers jalons. La stratégie Ma Santé 2022 vient maintenant donner un nouvel élan à cette dynamique et la doter de nouveaux outils.
Cette politique s’appuie sur la mobilisation des acteurs de terrain, à qui elle propose une palette d’outils variés qu’ils peuvent utiliser en fonction des spécificités de leurs territoires.

pdf Dossier de presse "Renforcer l’accès territorial aux soins" Téléchargement (641.9 ko)
Filtres 0
  • Filtrer par :

Permettre une offre de soins au plus près des territoires

À l’échelle d’un territoire, l’ensemble des professionnels de santé doit s’organiser pour garantir l’accès à un (...)

Redonner du temps aux médecins pour soigner

Si notre pays connaît une pénurie de médecins, d’autres professionnels de santé sont en revanche de plus en plus (...)

Renforcer la présence médicale dans les zones en tension

Pour favoriser l’installation de médecins dans les territoires qui en ont le plus besoin, pas de recette (...)

Sur le terrain

La problématique de l’accès aux soins nécessite un suivi régulier et dans la durée des avancées sur le terrain. La (...)