Le Centre Intersectoriel d’Activités à Médiations Multiples (CIAMM)

Objectifs
Le CIAMM est une structure intra-hospitalière support de soins qui utilise les médiations thérapeutiques comme outils privilégiés. Il est ouvert aux patients hospitalisés, quel que soit le mode d’hospitalisation (Hospitalisation libre ou soins sans consentement), ainsi qu’à ceux suivis en extrahospitalier.

Le porteur de projet

Coordonnées de la structure :

Centre Hospitalier La Chartreuse
1, boulevard Chanoine Kir - BP 23314
DIJON 21033
Type de structure :
Établissements de santé

Coordonnées du contact :

PEILLARD Olivier
Qualité : Cadre de Santé
Téléphone professionnel : 03 80 42 49 84
Courriel : [email protected]
Fax : 03 80 42 52 24

Contexte

L’origine
- Les Réclamations qui indiquent que les patients n’ont que peu d’activités au sein de l’établissement.
- Les Recommandations du Contrôleur Général des Lieux de Privation de Libertés lors de sa visite en 2015 : « Tous les patients rencontrés ont regrettés que le programme des activités ne soit pas plus développé ». « Les patients rencontrés par les contrôleurs ont fait part de leur ennui et « des journées qui se répètent indéfiniment ».
- Les Droits des patients : Article L1110-1 du Code de la Santé Publique - continuité des soins et sécurité sanitaire.

La finalité
- Assurer à l’ensemble des patients du CH la Chartreuse un accès identique aux activités de médiation thérapeutique.
- Favoriser l’amélioration d’un bien-être physique, mental, psychique et social dans une prise en soins globale de la personne.
- Lutter contre la chronicité et la dépendance à l’institution.
- Aider les patients à préparer leur sortie définitive.

La description du projet
Chaque activité thérapeutique est une composante de la prise en charge du patient visant le bien-être, le développement de soi, le développement moteur, la socialisation, le développement cognitif et la maîtrise de soi. L’encadrement des activités est assuré par un ou plusieurs professionnels de santé selon l’activité proposée.
Les activités proposées s’articulent autour de cinq axes :
- Les activités physiques adaptées,
- Les activités psychocorporelles,
- L’expression (arthérapie, écriture,…),
- Les activités de sociothérapie (atelier de réhabilitation professionnelle, espaces verts,…),
- L’ergothérapie, Thérapie assistée de l’animal.

Il est ouvert aux patients hospitalisés, quel que soit le mode d’hospitalisation ainsi qu’à ceux suivis en extrahospitalier. Il s’adresse aux patients des structures sanitaires et médico-sociales de l’établissement.
Les activités dispensées sont prescrites par un médecin du CHLC en concertation avec le patient et l’équipe soignante.

Les acteurs
Depuis 2013, il existait déjà une offre qui manquait de coordination. Courant 2014, les équipes soignantes des services d’hospitalisation du CH ont été consultées de façon informelle. Il en est ressorti qu’il existait une forte demande d’enrichissement de l’offre en activités à médiation adaptée à toutes les populations de patients hospitalisés.
Début 2015, un questionnaire a été envoyé à l’ensemble des soignants et prescripteurs de l’intra et de l’extrahospitalier afin de formaliser et d’affiner cette demande.
La création d’une nouvelle structure ancrée dans l’intra-hospitalier mais ouverte sur l’extrahospitalier et destinée aux patients hospitalisés au CH de la Chartreuse est devenu nécessaire pour améliorer leur prise en charge et les aider à se rapprocher d’une sortie de l’hôpital.
Ce projet a été largement appuyé par les associations de représentants des Usagers dans les instances où ils siègent. Les locaux du CIAMM sont désormais directement voisins de la maison des usagers.

Les axes prioritaires :

  • Renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;
  • Co-construire l’effectivité des droits des usagers en lien avec les représentants des usagers, à partir des plaintes ou réclamations (établissements, conseils généraux, ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, les conseils territoriaux de santé…) et par l’analyse systématique des motifs notamment à partir des rapports des CDU ou des CVS et la mise en œuvre de mesures d’amélioration.

La réalisation

La mise en œuvre
Le CIAMM s’inscrit résolument dans la volonté d’ouvrir l’hôpital à la cité et créer des espaces de rencontres propices à la richesse du partage et à la recherche de mieux être. De nombreux partenariats avec les milieux culturel, sportif, ou professionnel sont privilégiés (organisation d’une rencontre footballistique et d’Olympiades avec le STAPS Université de Bourgogne et le Comité Départemental Handisport, participation au festival régional Itinéraires Singuliers, participation au Semaines de santé Mentale avec l’UNAFAM, mise en place de projets artistiques dans le cadre du dispositif « Culture Santé » DRAC/ARS…).

De nombreuses activités sont tournées vers l’expression. Toutefois, le CIAMM s’organise actuellement autour de l’idée de solidarité et de « développement durable ». Les patients du CIAMM participent et/ou recueillent toutes formes de dons qu’ils peuvent ensuite valoriser ou transformer dans leurs activités (restauration de meubles, vêtementerie, fabrique d’objets…).

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2016

Comment et combien ?
Le CIAMM dispose de divers locaux spécifiques disséminés dans l’établissement dont des ateliers et un gymnase.
Un budget annuel est alloué pour les petites fournitures, les sorties et séjours thérapeutiques (environ 9000 euros). Une recherche de mécénat est nécessaire pour les activités ponctuelles : danse, plongée, escalade , parapente…).

L’équipe pluridisciplinaire est constituée des catégories professionnelles suivantes :
- Médecins psychiatres,
- Cadre de santé,
- Infirmiers
- Ergothérapeute,
- Éducateur d’Activités Physiques Adaptées.
Elle est renforcée par la participation d’autres professionnels de l’établissement en fonction des spécificités de chaque activité :
- Art-thérapeutes,
- Diététiciennes,
- Techniciens Espaces Verts,
- Près de 20 aides-soignants et infirmiers exerçant en intra-hospitalier.

La communication
Plaquette d’information, Affiche, Guide du CIAMM en interne, informations sur le site intranet et sur le site internet du CHLC, vidéos (interview de l’équipe de sport adapté…etc.)

Et après

Les résultats
Créé le 5 janvier 2016, le CIAMM s’est attaché à faire vivre les activités existantes, tout en travaillant à améliorer la coordination et la pertinence de ses interventions avec les autres structures supports. Une prescription médicale unique a pu voir le jour, ainsi qu’un guide regroupant l’ensemble de ses activités.
Aujourd’hui, les activités à médiations thérapeutiques ont ainsi trouvé une place « institutionnelle » reconnue dans la prise en charge pluridisciplinaire des patients au sein du CH.

Evaluation et suivi
En 2016, la file active de l’ensemble du CIAMM a été de 314 patients pour 5561 séances. 1198 actes ambulatoires ont été effectués pour 51 patients.
Grace au renforcement de l’effectif en personnel et la réorganisation du service, le nombre de séances devrait avoisiner les 7000 séances en 2017.
A noter qu’en ce domaine, les habilités et savoirs des intervenants sont primordiaux dans la pertinence des activités proposées.

Quelques conseils et témoignages
La réussite de ce projet réside dans la volonté d’ouverture vers l’extérieur certes, mais aussi à l’intérieur de l’établissement. En effet, force est de constater que tout tend à segmenter les différents univers (entre les pôles, les différentes administrations, les associations partenaires…). Le CIAMM cherche à rompre l’isolement de tous et à se mettre au service de toutes les initiatives (de la part des patients ou du personnel). De plus, il met régulièrement à disposition ses locaux, ses outils et son personnel. Ce qui renforce sa visibilité, son attractivité et surtout son enrichissement.