S’engager dans un Conseil de Vie Sociale

Objectifs
Développer la participation et la motivation des usagers à s’engager dans la « fonction » de représentant actif d’un Conseil de Vie sociale (ou de toute autre forme de représentation) ;
Contribuer au bon fonctionnement d’un Conseil de Vie Sociale, en tant qu’instance de la démocratie sanitaire (en référence à la loi de 2002 et de 2009) ;
Essaimer les bonnes pratiques au sein des établissements alsaciens

Le porteur de projet

Coordonnées de la structure :

URIOPSS Alsace
80, avenue du Neuhof
STRASBOURG 67100
Type de structure :
Association

Coordonnées du contact :

HUMBERT Catherine
Qualité : Directrice
Téléphone professionnel : 03 88 75 06 34
Courriel : [email protected]

Contexte

L’origine
Ce projet est né d’un constat relatif au fonctionnement des Conseils de la Vie Sociale ou de toute autre forme de participation. Si certains Conseils contribuent à la démocratie sanitaire, d’autres doivent faire face à la difficulté de faire vivre dans la durée ce type d’instances. La participation reste encore fragile. Sur cette base, l’URIOPSS Alsace avait réfléchi à des interventions auprès des usagers, mais cette réflexion n’avait pu aboutir.

La finalité
- Renforcer la participation des usagers-citoyens aux instances de représentation :
o Lever les freins de la participation des usagers au sein des CVS (ou autre forme de participation)
o Faciliter l’expression de la parole des usagers et de leurs représentants
o Former aux droits des usagers
- Agir sur le fonctionnement des CVS (ou autre forme de participation)

Le projet visait à renforcer la participation des usagers dans des instances de représentation et à améliorer le fonctionnement des CVS. Il était également destiné à enrichir les pratiques et à les essaimer dans les établissements.
Cette action de formation est à destination de tous les « usagers ou bénéficiaires » des établissements et services et des professionnels assistant aux CVS. Il s’agit en effet de simuler, au plus près de la réalité, différentes situations vécues en inter-changeant les rôles d’un représentant d’usager et d’un professionnel membre du CVS.

La description du projet
Ce programme d’une journée vise à s’adapter à la diversité des personnes accompagnées. Une invitation créative suscite l’envie de participer, et la journée est organisée autour d’un "jeu" permettant aux participants de vivre les situations de manière sécurisante.
La didactique visuelle est mobilisée pour réaliser le guide de la participation au CVS. Elle intègre une dimension ludique et permet à des personnes dont les facultés peuvent être altérées d’enrichir leurs savoirs ou leurs compétences de manière adaptée.
Des connaissances théoriques font l’objet d’une acquisition via un guide du représentant d’usagers avec des parties pré-remplies et d’autres à compléter. Ce guide pratique, spécialement conçu par une designer de contenus didactiques, était complété durant la journée.
Le rythme est adapté aux capacités des personnes, avec des sous-groupes de 5 personnes. L’apprentissage est progressif à partir de cas pratiques et réels.

Les acteurs
Responsables du Projet :
Chef de projet : URIOPSS Alsace, Catherine HUMBERT
Contributeur du projet : FEP GRAND EST, Damaris HEGE
Partenaires mobilisés : les adhérents et partenaires de l’URIOPSS Alsace et de la FEP Grand Est
Intervenants :
Claude FLECK, formateur consultant et facilitateur.
Sandra WILLAUER, Designer de contenus didactiques

Les axes prioritaires :

  • Faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CDU, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, les conseils territoriaux de santé… ).
  • Co-construire l’effectivité des droits des usagers en lien avec les représentants des usagers, à partir des plaintes ou réclamations (établissements, conseils généraux, ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, les conseils territoriaux de santé…) et par l’analyse systématique des motifs notamment à partir des rapports des CDU ou des CVS et la mise en œuvre de mesures d’amélioration.

La réalisation

La mise en œuvre
L’équipe projet était composée des deux responsables de l’URIOPSS Alsace et de la FEP Grand Est. Elle a coordonné l’action en s’appuyant sur des ressources internes (compétences propres, moyens logistiques, outils de communication) et des ressources externes : un formateur consultant expérimenté et une « designer de contenus didactiques ». Le chef de file était l’URIOPSS Alsace qui pilote le plan de communication et de diffusion, la logistique nécessaire, la réalisation des supports graphiques et des sessions de formation, les évaluations. Un temps de secrétariat dédié était affecté au projet.

Projet initié en :
2015

Projet mis en œuvre en :
2016

Comment et combien ?
Nous avons réalisé 10 sessions sur 7 territoires alsaciens, correspondant à 100 participants, incluant la réalisation d’un guide support, l’envoi d’une invitation programme, un support technique, un jeu. Montant total : 20 000€
La participation de l’URIOPSS Alsace et de la FEP Grand Est reposait sur la mobilisation de leurs moyens en propre : compétences, capacité à mobiliser leur réseau (35 000 bénéficiaires), outils de communication (sites internet, revues mensuelles, bases de données adhérents pour des relances), leurs moyens de diffusion de l’information dont la journée de rentrée sociale du 2 octobre 2015, le réseau des salles de réunion et de restauration sur place des établissements, un secrétariat à temps partiel.

La communication
Valorisation nationale par le biais de l’UNIOPSS et de ses outils de communication, et des autres URIOPSS en communiquant sur le projet, le contenu du dispositif et l’évaluation.
Valorisation régionale par l’URIOPSS et la FEP Grand Est (sites internet, revues mensuelles, journées de conférence régionales).
Valorisation auprès des Adhérents lors des Conseils d’administration de l’URIOPSS et de la FEP Grand Est, lors d’entretiens ou de groupes de travail
Valorisation auprès des collectivités territoriales par le biais d’entretiens individuels menés par l’URIOPSS Alsace
Valorisation auprès du CESER Alsace, du Mouvement Associatif (CPCA-SARA) dans le cadre des actions menées en direction des citoyens
Valorisation auprès de la CRESS Alsace, rassemblant les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Et après

Les résultats
Un fort degré de satisfaction des participants ; les participants connaissent mieux le CVS, son rôle, ne craignent plus de prendre la parole.
Impacts positifs : appropriation du guide par des professionnels, vocabulaire partagé, mixité des groupes (jeunes/seniors).
Une dynamique à poursuivre au sein de l’URIOPSS : organisation d’une demi journée de retours d’expériences, édition de guides pédagogiques, programmation d’une journée de formation à destination des salariés à partir des enseignements tirés de la formation à destination des usagers.
Pour la généralisation, les participants ont conseillé d’allonger la formation, de programmer des sessions avant une réunion de CVS et de renforcer encore la mixité des publics.
Le guide peut être retrouvé à http://expertise.uriopss-alsace.asso.fr/resources/alsa/pdfs/carnetCVS_04_pagesA4.compressed.pdf

Evaluation et suivi
Le suivi et l’accompagnement s’effectuera à plusieurs niveaux :
Suivi du projet :
1ere session expérimentale et ajustements par l’équipe projet
Bilan, évaluations écrites des participants et synthèse de chaque session
Une évaluation différée par mail des participants à J + 3 mois
Accompagnement des participants :
Un espace dédié pour télécharger des documents complémentaires et un forum sur un site internet URIOPSS Alsace (www.uriopss-alsace.asso.fr) et Claude Fleck ( www.claudefleck.fr )
La possibilité de contacter un interlocuteur par mail ou par téléphone pour un appui technique
Evaluation de la 1ère session pour adaptation éventuelle du contenu, du rythme
A l’issue de chacune des sessions, évaluation par les participants (questionnaire écrit et échanges verbaux) et synthèse des évaluations par sessions (quantitative et qualitative)
Evaluation du formateur (rapport écrit par session)
Evaluation globale du formateur et restitution auprès de l’équipe projet.

Quelques conseils et témoignages
Quelques témoignages : « Le CVS, c’est la vie » ; « Maintenant je sais tout ce que l’on peut dire au CVS » ; « Je peux parler devant tout le monde » ; « Il faut parler pour les autres et pas pour soi-même » ; « Mise au point de mon activité de Président de CVS » ; « la législation abordée simplement » ; « Très instructif, convivial, enrichissant » …