Bandes dessinées : Lucas

Objectifs
-  Proposer un support de communication adapté aux personnes atteintes d’un handicap psychique
-  Permettre à l’usager d’être acteur dans l’exercice de sa citoyenneté et de sa santé
-  Faciliter les échanges entre l’usager et les professionnels
-  Permettre l’expression du ressenti et du questionnement de la personne
-  Préparer l’usager à un évènement exceptionnel afin de réduire l’anxiété qui peut en découler

Le porteur de projet

Coordonnées de la structure :

Maison d’Accueil Spécialisée – EPSM Saint-Venant
20 rue de Busnes BP 30
Saint-Venant 62350
Type de structure :
Établissements médico-sociaux

Coordonnées du contact :

Lebas Christine
Qualité : Directrice de l’offre médico-sociale
Téléphone professionnel : 03 21 63 66 00
Courriel : [email protected]
Fax : 03 21 57 15 44

Contexte

L’origine
La survenue d’un évènement nouveau dans la vie d’une personne atteinte d’un handicap psychique tel que l’admission au sein d’un établissement médico-social, une consultation, une hospitalisation est souvent source d’angoisse. L’accompagnement de la personne est alors indispensable pour que celle-ci comprenne et intègre ces changements et lui permet d’être acteur de son existence. Cependant, l’inexistence de support ludique et accessible à la compréhension de tous, rend difficile la préparation de l’usager à ces changements. Dès lors, l’angoisse qui peut survenir peut engendrer des troubles d’agitations ou une opposition et rendre difficile la mise en place d’un climat serein.

La finalité
La finalité de ce projet est de proposer aux usagers soumis à un évènement nouveau, modifiant leur quotidien, un support leur permettant d’appréhender en fonction de leurs capacités les incidences et de leur permettre de vivre au mieux ces changements.
Les objectifs à atteindre sont :
-  Rechercher le consentement éclairé de l’usager
-  Prôner la citoyenneté des résidents en leur permettant d’être acteur de l’accompagnement et des soins qui leur sont proposés
-  Répondre à la charte de la personne accueillie
-  Répondre à la charte de bientraitance notamment celle présentée par la HAS de Basse Normandie

Les améliorations attendues se portent sur :
Une intégration facilitée du nouvel arrivant au sein de la structure
Une meilleure compréhension des informations destinées à l’usager
Une pacification des soins prodigués
Une participation active de l’usager notamment au décours de consultations (dentiste, gynécologue…).

La description du projet
Cette action est destinée à l’ensemble des personnes porteuses d’un handicap psychique ou présentant une oligophrénie (arriération mentale). Elle s’adresse à toutes personnes résidant dans un établissement médico-social, ainsi qu’à celles vivant à domicile notamment par le biais des Unités Innovantes d’Accompagnement et de Soutien, des services d’aide à la personne, des HAD….
Le déploiement du projet se déroulera sur plusieurs années et tentera de répondre aux différentes situations que peuvent rencontrer les usagers. Dans un premier temps, un comité de rédaction composé de membres de l’équipe soignante, éducative et d’usagers sera institué pour choisir les sujets à aborder et établir les différents scénarii. Puis, un agent de l’établissement, lui-même membre du comité de rédaction réalisera les dessins. Les textes accompagnants ces derniers seront rédigés par l’ensemble du comité avec notamment en dernier lieu un avis qualitatif de la part des usagers.

Les acteurs
Ce projet fait suite au constat réalisé ces dernières années quant à la recherche du consentement éclairé de l’usager. En effet, communiquer un ensemble d’informations complexes auprès de personnes présentant des troubles de la communication et de la compréhension est souvent difficile à réaliser. Dans un premier temps, les Bandes Dessinées reprendront les différents documents relatifs à la loi du 2 janvier 2002. Par la suite, elles s’attacheront à répondre aux questionnements des usagers (qu’est-ce qu’une opération ? que ce passe-t-il lorsque l’on va chez le dentiste ?…). Courant janvier le comité de rédaction sera constitué et permettra la représentation des usagers, des soignants, des éducateurs et des représentants des usagers. L’implication dans ce projet des représentants des usagers et des résidents permettra de nous assurer que les thématiques abordées répondent à un besoin réel. Les usagers valideront, avec l’aide de l’équipe, le contenu des bandes dessinées.

Les axes prioritaires :

  • Faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CDU, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, les conseils territoriaux de santé… ).

La réalisation

La mise en œuvre
L’implication à ce projet de l’ensemble des protagonistes est recherchée :
-  2 usagers membres du comité de rédaction dans la co-construction des thèmes abordés, des scénarii et la validation des bandes dessinées.
-  1 représentant de l’équipe soignante et 1 représentant de l’équipe pédagogique, membres du comité de rédaction dans la co-construction des thèmes abordés, des scénarii.
-  1 cadre de santé dans la coordination et l’aide à la programmation.
-  La direction et l’ensemble des représentants des usagers pour avis et information lors du conseil de la vie sociale.

Projet initié en :
2017

Projet mis en œuvre en :
2018

Comment et combien ?
Comité de rédaction : détachement du personnel à la charge de la MAS

Réalisation des dessins : détachement d’un agent pour la réalisation des planches de dessins à raison d’un 0.10 ETP aide-soignant
Impressions et reliures : sollicitation d’un imprimeur devis en cours : projet d’aide de financement par un organisme caritatif tel que le Lions Club

La communication
Ce projet fera l’objet d’une campagne de communication à divers échelons :
-  Mise en ligne des bandes dessinées sur le site de l’EPSM Val de Lys Artois
Communication autour du projet par le biais du journal interne de l’EPSM (trait d’union)
-  Intervention de la direction et/ou de l’encadrement pour un partage d’expériences avec les partenaires (maison de l’autonomie, Créaï, le Crehpsy…)
-  Projet de publication d’un article dans la revue soins cadre

Et après

Les résultats
La plus-value recherchée est de permettre à toute personne d’exercer son droit de citoyenneté. L’usager pourra ainsi prendre part aux décisions le concernant grâce à une meilleure compréhension des informations le concernant.
Les Bandes Dessinées n’ont pas vocation à être exhaustives dans leur contenu. L’objectif est de proposer aux professionnels un support de communication adapté permettant d’aborder différents sujets. Ainsi, ces dernières pourront être utilisées par tout établissement désireux de répondre au questionnement des usagers qu’il accompagne. Les Bandes Dessinées seront mises en ligne via le site internet de l’EPSM Val de Lys Artois et téléchargeables pour permettre à tout professionnel d’en disposer. A terme, la mise à disposition de ces ouvrages sur les sites des ARS permettrait une meilleure diffusion et utilisation des supports.

Evaluation et suivi
Le projet n’est à ce jour qu’au stade débutant. Différents indicateurs sont toutefois établis :
-  Nombre de personnel ayant eu recours aux Bandes Dessinées
-  Nombre d’usager ayant eu recours spontanément aux Bandes Dessinées
-  Nombre de comportement d’agitation lors de consultations de spécialistes/Nombre total de consultations de spécialistes
-  Evaluation de la satisfaction des usagers quant à l’information reçue lors de l’évaluation annuelle
-  Evaluation qualitative des représentants des usagers
-  Nombre de téléchargement des Bandes Dessinées mis en ligne
A terme, l’évaluation aura lieu tous les ans et fera l’objet d’actions d’améliorations si besoin

Quelques conseils et témoignages
L’implication des usagers est essentielle dans la construction d’un tel projet pour garantir la pertinence et la cohérence des thématiques abordées. Par ailleurs, elle permet d’assurer un support adapté à la compréhension de tous.
Ce projet doit s’inscrire dans une dynamique d’équipe et permettre ainsi l’expression des idées et l’appropriation de chacun à ces nouveaux supports de communication.