jeu KESKESEX

Objectifs
UN JEU ADAPTE POUR RENDRE EFFICIENT ET PRAGMATIQUE LA DECOUVERTE DE L’ACCES A LA VIE SEXUELLE ET AFFECTIVE POUR UNE PERSONNE AVEC UN HANDICAP MENTAL

• Faciliter l’appropriation de sa propre identité sexuelle et affective pour une personne en situation de handicap mental.
• Développer un outil éducatif d’apprentissage, proposant un espace pragmatique et adapté, stimulant et permettant d’appréhender l’expression de leurs propres représentations en tant que personnes handicapées mentales

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Adapei de l’Oise

64 rue de litz

etouy 60600

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

MICHEL MARTINE

Qualité : Directrice du secteur Habitat

Téléphone professionnel : 0344361050

Courriel : [email protected]

Fax :

Le contexte

L’origine
Les conditions d’accès à une vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap mental demeurent complexes. La reconnaissance des droits des personnes handicapées mentales pour une vie plus équilibrée est essentielle pour l’exercice d’une vie citoyenne.
Ce sujet est incontournable dans l’accompagnement des personnes handicapées mentales au quotidien.
L’expression, la compréhension et les codes qui entourent la sexualité demandent à être concrètement compris et intégrés par les personnes en situation de handicap mental, ne bénéficient pas naturellement des transmissions opérées pour les personnes « valides » par leurs parents, leurs camarades, leurs frères et sœurs, à l’école… .
Les équipes éducatives, les familles et l’ADAPEI DE L’OISE ont le souhait de « donner des clés » aux personnes handicapées mentales pour qu’ils puissent avoir accès à une sexualité comprise et assumée plutôt que pulsionnelle et subie.

La finalité
L’ADAPEI DE L’OISE œuvre et milite pour l’autodétermination et la valorisation de l’expression des choix propres de la personne porteuse d’un handicap mental dans ses orientations de vie ; la vie sexuelle et affective en est l’un de ces axes de priorité.
Le respect de la personne et de l’expression de sa sexualité est porté par les projets d’établissement, les familles et les professionnels éducatifs. Il est un des axes de l’exercice de sa citoyenneté et plus encore de sa dignité.
La poursuite et l’amélioration des dispositifs permettant l’épanouissement de la vie sexuelle et affective s’inscrit de façon pérenne dans les prises en charge et est au cœur des projets personnalisés d’accompagnement à chaque fois que cela est important pour la personne accompagnée.
La réalité d’une personne en situation de handicap mental et de sa perception sur la question de la vie sexuelle et affective est encore emprunte d’approximation, d’interprétation ou encore de comportements inappropriés

La description du dispositif
La mise en œuvre du jeu est un des outils proposé par le groupe de pilotage inter établissements au sein de l’Adapei de l’Oise appelé commission VAS (Vie Affective et Sexuelle) , constituée de professionnels formés pour améliorer l’accès à une vie sexuelle et affective pour une vie d’adulte plus équilibrée.
Des actions prolongées et structurées jalonnent la dynamique des professionnels autour de l’accompagnement à la vie affective et sexuelle. L’écriture d‘une charte associative, d’un référentiel de bonnes pratiques pour les professionnels intervenant au sein du secteur habitat, la création de pièces de théâtre sur le thème de l’AMOUR, le développement des espaces d’expression et de parole ont donné forme à l’action collective avec en toile de fond la volonté permanente de rendre concret l’accessibilité à une vie affective et sexuelle. L’utilisation à plus grande échelle du jeu KESKESEX traduit la volonté d’un partage d’expériences des professionnels rendant visible et concret

Les acteurs
Le groupe de travail permanent « Vie Affective et Sexuelle » est un groupe inter établissements et pluri disciplinaire ; il se rencontre régulièrement et mène des actions thématiques et ponctuelles pour permettre une diffusion multi-sites : soirées dansantes, diffusion de travaux, revues, films ; actions de prévention ….
Les familles sont également impliquées dans l’abord de la thématique de la Vie Affective et Sexuelle. Le repérage par le jeu des questions et difficultés est un support qui peut faciliter les échanges.
Le développement du travail avec les établissements de type IME dans l’association permet également d’intervenir précocement sur la question de la vie affective et sexuelle.
L’utilisation du jeu KESKESEX est ainsi un outil d’évaluation pour comprendre où en est une personne dans sa perception de sa sexualité et sa représentation de sa vie affective, particulièrement pour les jeunes adultes accueillis temporairement dans les établissements

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

sensibiliser les professionnels de santé au moyen d’actions de formation aux droits des usagers ;

faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CDU, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, les conseils territoriaux de santé… )

renforcer l’effectivité des droits des usagers par le traitement des réclamations et des plaintes en lien avec les représentants des usagers, quels que soient les destinataires de ces plaintes ou réclamations (établissements, conseils généraux, ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, les conseils territoriaux de santé…) et par l’analyse systématique des motifs notamment à partir des rapports des CDU ou des CVS et la mise en œuvre de mesures d’amélioration

La réalisation

La mise en oeuvre
Depuis 2013, des groupes de rencontres d’usagers sur le thème de la vie affective et sexuelle se sont constitués mensuellement pour « jouer » avec le jeu de l’oie KESKESEX .
L’utilisation du support jeu a été pensée comme un outil ludique favorisant les échanges de façon décomplexée et plus détendue.

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2016

Comment et combien ?
• Création en interne d’un prototype au sein des résidences du Vexin en 2013 par les professionnels éducatifs et les usagers de manière artisanale ;
• Expérimentation, adaptabilité et amélioration du jeu. Tout ou partie du jeu peut être utilisé en fonction des niveaux des joueurs après des adaptations mises en place au fur et à mesure de son utilisation ;
• Mise en œuvre d’un exemplaire type prêt à être manufacturé par un ESAT de l’Adapei de l’Oise pour une utilisation inter association en 2016 ;
• Etat des lieux de l’adaptabilité du jeu à différents publics pour imaginer une diffusion et une commercialisation nationale ;
• Recherche de financements.

La communication
• Présentation du jeu à nos partenaires et lors de rencontres inter établissements ;
• Communication et réalisation d’événements associatifs visant à sensibiliser et partager les expériences d’utilisation de manière à être dans un processus d’évaluation ;
• Intégration du projet dans le dispositif régional Ma [email protected]é 2.0.

Et après

Les résultats
Accessibilité et mise à niveau pour une meilleure compréhension selon les interlocuteurs (utilisation possible en dualité ou en groupe)
Adaptabilité du jeu selon des objectifs différentiés :
• Evaluation des compétences
• Consolidation des acquis
• Vérification des niveaux de compréhension et d’appropriation

Évaluation et suivi
• Partage d’expériences et retours d’expérience via la commission Vie Affective et Sexuelle
• Faire de ce jeu un outil de travail pour les professionnels par l’utilisation du jeu de manière construite et repérée : Règles du jeu et notice d’utilisation du jeu
• Evaluation de la nécessité d’une traduction en Facile A Lire à Comprendre (FALC) pour une utilisation facilitée par les personnes porteuses d’un handicap mental

Quelques conseils et témoignages
Ce type d’action est mené dans la durée et l’évaluation est permanente au regard du partage d’expériences.
Le jeu intègre et met en exergue l’absolue nécessité de comprendre et d’intégrer les notions attenantes et indissociables pour l’exercice d’une Vie Affective et Sexuelle : le consentement, l’interdit, les conventions sociales.
Cet outil de médiation permet d’évaluer la réalité de la compréhension d’un usager afin d’anticiper et préparer ce dernier à vivre sa vie d’adulte dans toutes ses dimensions.