Bien être des travailleurs à l’ESAT d’IFS

Objectifs
Développer le bien-être et l’estime de soi des personnes accueillies à l’ESAT d’IFS par le biais de modules socioéducatifs : 1) Le module bien-être et santé - 2) Le module bien-être au travail

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

ESAT APAJH14

ZA de la Dronnière
8 rue de Carriers

IFS 14123

Type de la structure :
établissements médico-sociaux

Coordonnées du contact

HELARY Cindy

Qualité : Chef de service

Téléphone professionnel : 0685025327

Courriel : cindy.helary@apajh14.asso.fr

Fax :

Le contexte

L’origine
D’une part, les professionnels (moniteurs d’atelier, chargé d’insertion, psychologue, CESF…) qui accompagnent les travailleurs de l’ESAT ont constatés pour certains un besoin d’accompagnement, de conseils et d’étayage sur le plan de l’hygiène de vie et de la santé. D’autre part, ils ont également constaté un besoin d’accompagnement au niveau de la posture au travail. Plus précisément, la Conseillère en Economie Sociale et Familiale (CESF) de l’ESAT a constaté pour certains une mauvaise hygiène de vie et un accès à la santé limité. Puis, elle a remarqué pour d’autres un besoin de soutien pour avoir une posture professionnelle adaptée, une communication appropriée entre collègues et le besoin de connaitre les notions de bientraitance et maltraitance pour aider les travailleurs à se positionner sur leur lieu de travail.

La finalité
Accompagner les travailleurs en ESAT à acquérir des compétences psychosociales favorisant leur inclusion sociale et professionnelle.

Le public concerné ;

Adultes accueillis à l’ESAT d’IFS
Agés de 20 à 60 ans
Pour plus de la majorité disposant d’une mesure de protection juridique (Majeurs protégés)
Présentant une déficience intellectuelle légère ou moyen avec ou sans troubles associés
Vivant en logement autonomie, semi-autonome ou souhaitant acquérir une autonomie plus importante
Présentant des problématiques liées à la santé : sur poids, déséquilibre alimentaire, inactivité physique, hygiène quotidienne carencée, relations affectives et sexuelles déséquilibrées OU
Présentant des problématiques liées à l’inclusion professionnelle : difficultés relationnelles entre collègues (influençabilité, repli, réactions violentes…), difficulté à trouver une juste distance avec ses collègues et sa hiérarchie, adoption de mauvais gestes et postures au travail.

La description du dispositif
Au cours de l’année 2013 -2014, la CESF de l’ESAT d’Ifs a mis en place deux modules thématiques : 1) Module Bien-être et santé 19 séances pour aborder cinq domaines : Sommeil, alimentation, vie affective et sexuelle, bien-être, hygiène Différentes outils ont été utilisés afin de favoriser les échanges et l’appropriation de compétences : photolangage, blason, « Le train du sommeil », « L’alimentation atout prix », atelier cuisine, échange au planning f.. 2) Module Bien-être au travail 10 séances pour aborder la notion de bien-être au travail, les gestes et postures adaptées, la relation aux autres, le statut de travailleur, le rôle des professionnels, les situations de bientraitance/maltraitance. Différentes outils ont été utilisés afin de favoriser les échanges et l’appropriation de compétences : Mémo gestes et postures "Remue méninges", groupe de parole, blason, jeux de rôles, rencontre avec les différents professionnels

Les acteurs
La Conseillère en Economie Sociale et Familiale (CESF) de l’ESAT, Aurélia MOUSSET, a été à l’initiative du projet. Cette professionnelle a mené l’animation des modules et a également sollicité différents partenaires :

Le planning familial
Un professionnel (psychologue) de la communication
L’Association CAP’Sport
Une socioesthéticienne
La mairie d’IFS

Sur l’année 2013-2014 ; 19 usagers ont participé aux modules sur 90 personnes accueillies.

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Les séances ont eu lieu sur le temps de présence des usagers à l’ESAT. La CESF et/ou les professionnels de l’ESAT repèrent le besoin et propose à l’usager de participer au module. L’usager peut refuser. Le module n’est pas obligatoire. Si l’usager souhaite participer il s’engage à mener à bien la programmation défini. Chaque module commence par une séance dite introductive lors de laquelle la programmation complète est présentée et le thème du module est défini avec la participation active de chaque personne (brainstorming…). Chaque module se termine par une séance dite évaluative lors de laquelle la CESF engage un échange tourné vers le retour d’expériences et les ressentis de chacun des usagers. Une auto-évaluation des acquis est également mise en place. La durée des séances est d’environ 3 heures. Les séances ont lieu en interne de l’ESAT (salle, ateliers) ou dans un lieu extérieur (Planning familial, cuisine pédagogique, Dojo d’Ifs…)

Le calendrier

Projet initié en :
2012

Projet mis en œuvre en :
2013

Comment et combien ?
Pour mener à bien les deux modules des moyens ont été mobilisés :

Matériel ; Type fournitures
Supports pédagogique : Le train du sommeil, Alimentation atout prix, Remue méninges…
Mise à disposition de salles par la ville d’IFS
Frais d’intervention du psychologue, professionnel de la communication
Frais d’intervention de la socioesthéticienne
Coût de déplacement : transport en commun ou véhicule interne

La communication
A ce jour, une communication interne est réservée au projet. L’ensemble des usagers et professionnels connaissent les objectifs du projet. Une réflexion est en cours dans le but d’élargir la communication du support réalisé en finalité du module Bien être au travail (photos pièces jointes).

Et après

Les résultats
La plus-value apportée est celle correspondant à la finalité. Les usagers ont développé des compétences aujourd’hui transposables dans leur vie quotidienne, sociale ou professionnelle. Ils ont pu bénéficier de conseils et outils pour pouvoir mettre en pratique. Par exemple ; des usagers comprennent maintenant la notion d’équilibre alimentaire, d’autre s’efforcent à faire les gestes de relaxation quand ils sont angoissés, certains se sont achetés des crèmes de soins pour prendre soin d’eux même, d’autres veillent à communiquer de façon adaptée avec leurs collègues, certains veillent à avoir une posture adaptée sur le poste de travail et veillent aux situations dites de maltraitance en alertant les personnes ressources.

Évaluation et suivi
Des enquêtes de satisfaction ont été menées auprès des usagers participant et apporter ainsi une analyse précise par indicateurs. Veuillez retrouver les conclusions en pièce jointe.

Quelques conseils et témoignages
Le bien-être des travailleurs en ESAT est un axe prioritaire permettant à chacun d’entre eux d’évoluer dans un contexte sécurisant, propice à l’activité professionnelle et aux relations aux autres. Des usagers ont besoin d’un soutien et de conseils concrets pour avoir une hygiène de vie la plus adaptée à leur quotidien. Leur déficit intellectuel nécessite un rappel régulier et illustré des bonnes pratiques. Des usagers ont besoin d’un étayage et de mise en pratique pour gagner en confiance afin d’avoir une posture adaptée au travail et interagir au mieux avec les autres dans leur environnement professionnel. Le module bien être et santé se poursuit au sein de l’ESAT avec des usagers différents sur l’année 2014-2015. Le module bien-être au travail a abouti sur la réalisation d’un affichage mis en valeur dans les locaux de l’ESAT. Ce panneau est illustré par des photos résultant de mise en scène sur le thème BIENTRAITANCE ET MALTRAITANCE. Ce panneau est compréhensible par tous.