Conseil de vie Sociale et d’Animation des Jeunes Patients.

Objectifs résumés
Permettre l’expression des usagers sans faire appel à des associations extérieures, par une auto représentation.

Le porteur de projet

Coordonnées de la structure :

SSR AJO Les Oiseaux
169 Avenue du Prado
Sanary-sur-Mer 83110
Type de structure :
Établissements de santé

Coordonnées du contact :

ROYET Luc
Qualité : Directeur
Téléphone professionnel : 04 94 88 51 00
Courriel professionnel : [email protected]

Contexte

L’origine
Trouver la bonne forme pour responsabiliser les usagers, patients du SSR pédiatrique AJO Les Oiseaux. Les associations de patients habituelles ne sont pas forcément adaptées à l’expression de jeunes patients (mineurs).

La finalité
Permettre aux 16 délégués (8 titulaires – 8 suppléants) de faire remonter les questions des jeunes patients de leurs unités de vie (14 jeunes par unité de vie) de pouvoir ainsi échanger avec la direction et l’équipe pluridisciplinaire sur le fonctionnement de l’établissement.
Disposer d’un lieu d’écoute et de réflexion commune et constructive dans lequel l’usager est plus que jamais acteur de la prise en charge
- stimuler l’esprit critique et d’initiative
- recueillir la satisfaction et les difficultés des usagers
- proposer des pistes d’amélioration en étant au plus près des besoins
- accompagner des expérimentations comme la réglementation de l’usage des téléphones portables.
- des idées de sorties pour le week-end et les temps périscolaires
- organiser des soirées et animations
Le conseil est un lieu d’apprentissage de la citoyenneté et de la démocratie, à l’instar de ce qui est mis en place dans certaines communes à travers le conseil municipal des enfants

La description du projet
En septembre, après avoir longuement communiqué sur les objectifs et l’organisation du Conseil, des élections se déroulent dans chaque unité de vie de l’établissement.Chacun des 14 participants peut faire acte de candidature après avoir présenté son programme aux autres usagers patients de son unité.Une Assemblée Générale regroupant l’ensemble des 99 patients et l’ensemble du personnel (100 salariés), se déroule et permet aux nouveaux élus de se présenter.Un panneau d’information situé à l’accueil de l’établissement, indique aux familles et aux visiteurs la composition du Conseil, le nom des représentants par unité, ainsi que la date de la prochaine réunion.Au regard de la durée de séjour, les représentants sont renouvelés (le suppléant peut devenir titulaire), de nouvelles élections sont périodiquement organisées.Le règlement intérieur stipule qu’un usager patient élu, doit d’être exemplaire et porte-parole de son groupe.

Les acteurs
-  Les usagers patients qui sont âgés de 10 à 17 ans, sont élus.
-  Les salariés qui participent sur la base du volontariat ; trois ou quatre d’entre eux participent aux échanges régulièrement (maintenance, équipe pluridisciplinaire, éducative, etc. ).
-  Des personnes effectuant leur service civique au sein de l’établissement
-  La Direction, un membre de l’équipe médicale, un éducateur

Les axes prioritaires :

  • Renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;
  • Promouvoir un mode de résolution des litiges comme la médiation en santé dans les structures de soins, médico-sociales et à domicile en mobilisant, entre autre, les médiateurs tels que les médiateurs médicaux, les médiateurs non-médicaux, les personnes qualifiées…
  • Faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CDU, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, les conseils territoriaux de santé… ).
  • Co-construire l’effectivité des droits des usagers en lien avec les représentants des usagers, à partir des plaintes ou réclamations (établissements, conseils généraux, ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, les conseils territoriaux de santé…) et par l’analyse systématique des motifs notamment à partir des rapports des CDU ou des CVS et la mise en œuvre de mesures d’amélioration.

La réalisation

La mise en œuvre
Ce Conseil de Vie Sociale et d’Animation, qui n’est plus un projet mais bien au contraire une instance, fait partie intégrante du projet d’établissement et s’inscrit totalement dans les priorités identifiées pour l’obtention du label 2019.

-  Le Conseil de Vie Sociale et d’Animation se réunit deux fois par mois.
-  L’assemblée générale se tient une fois par an, en septembre.
-  Les objectifs et le devoir d’exemplarité sont rappelés, alignant ainsi la bonne connaissance des usagers patients et des salariés de l’établissement.

Projet initié en :
2016

Projet mis en œuvre en :
2018

Comment et combien ?
Cette instance fait partie prenante du projet porté dans l’établissement ; aucune charge spécifique n’est affectée, même si bien évidemment, le temps de travail des salariés se quantifie.

La communication
L’établissement dispose d’une page Facebook (adapté au public de jeunes patients).
Un panneau à l’entrée de l’établissement dédié à la communication du conseil de vie sociale et d’animation

Et après

Les résultats
-  Outils d’évaluation : fiche de présence, compte-rendu, questionnaire
-  Mise en place quotidienne des activités et de diverses journées à thème (soirée déguisée, journée de Noel, « journées partage », etc.)
-  Amélioration de l’esprit de groupe à l’intérieur des unités de vie (réunion d’unité pour préparer le Conseil de Vie Sociale et d’Animation, embryon d’autodiscipline)
-  Meilleure compréhension des responsabilités individuelles et collectives
-  Stimulation des initiatives et des envies de création
-  Expression très régulière des insatisfactions et des propositions d’amélioration sur différentes thématiques
-  Réactivité plus importante de la part de l’équipe pluridisciplinaire et de direction

Evaluation et suivi
Il n’y a pas de process d’évaluation formalisé cependant nous observons une assiduité des élus et un intérêt de leur part.Il y a très peu d’absence aux réunions.
Une démarche d’évaluation sera conduite à partir de janvier 2019 par la qualiticienne de l’établissement. Il est notamment prévu qu’à chaque fois qu’un jeune quittera son poste d’élu, une évaluation sera conduite sur sa participation (grille, entretien).

Cette troisième année voit se dessiner le souhait de faire participer les familles afin que leurs attentes puissent aussi s’exprimer. Afin de concentrer leurs idées et leurs questions, la périodicité de leur participation a été définie à raison d’une fois par trimestre, sur la base du volontariat.
Une évaluation sera prochainement conduite.

Quelques conseils et témoignages
Ce projet ne peut fonctionner sans une adhésion forte de l’ensemble de l’établissement :
- Que les professionnels aient réellement la volonté d’associer les usagers / patients dans le projet de l’établissement (volonté d’ouverture).
- Que la direction de l’établissement soit en accord pour éventuellement être en situation de se faire directement interpeller / questionner.
- Que l’établissement ait un soucis de transparence vis à vis des usagers / patients.
- Associer des personnels de tous les corps de métier de l’établissement et pas uniquement des soignants (participation d’un agent de maintenance qui est très bénéfique pour le projet)

Il est également nécessaire de bien préparer la phase d’élection des représentants / élus. Une communication importante / explication des objectifs permet de garantir la qualité du fonctionnement de l’instance.