Les territoires pilotes Paerpa

Lancé par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013, renforcé par le Pacte Territoire Santé 2, le programme Paerpa a pour objectif de faciliter le parcours de santé des personnes âgées de 75 ans et plus.

Ainsi en 2013, 9 programmes pilotes ont été lancés et complétés par 7 autres territoires en 2016 afin de porter la démarche Paerpa à minima dans un territoire dans chaque grande région.

PNG - 264.4 ko

Neuf projets lancés en septembre 2013

Mayenne - (Région Pays-de-la-Loire)
Le territoire retenu est composé de 33 000 personnes âgées de 75 ans et plus pour près de 310 000 habitants, soit 10,6% de la population. Les caractéristiques du territoire diffèrent : au nord, l’offre de soins et les indicateurs socio-sanitaires sont satisfaisants, alors que le sud, plus rural, dispose d’une offre de soins et d’indicateurs moins favorables.

Hautes-Pyrénées - (région Occitanie)
Le territoire retenu est composé de 29 000 personnes de 75 ans et plus, soit 13% de la population globale. La région est d’ores et déjà fortement mobilisée pour développer des actions de prévention de la perte d’autonomie, en s’appuyant sur des professionnels nombreux et inscrits dans une dynamique collective.

Sud Est et Indre-et-Loire - (région Centre- Val de Loire)
Le territoire retenu est composé de 12 000 personnes âgées de 75 ans et plus pour 104 000 habitants, soit 11,7% de la population. Les caractéristiques du territoire diffèrent : au nord, l’offre de soins et les indicateurs socio-sanitaires sont satisfaisants, alors que le sud, plus rural, dispose d’une offre de soins et d’indicateurs moins favorables.

Nord parisien : 9ème, 10ème et 19ème arrondissements) - (région Île-de-France)
Sur ce territoire sont concernées 18 500 personnes âgées de 75 ans et plus, dont la moitié souffrent de maladies chroniques. Les indicateurs de santé sont globalement meilleurs en Ile-de-France que sur le reste du territoire. Toutefois, de fortes inégalités existent sur les zones intégrant la démarche Paerpa.

Grand Nancy - (région Grand Est)
Le territoire est composé de 20 000 personnes âgées de 75 ans et plus, soit 8,1% d’une population totale s’élevant à 266 000 habitants. L’offre médico-sociale y est satisfaisante ; les acteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux sont déjà mobilisés par de multiples actions au service des personnes âgées. Beaucoup d’entre elles vivent seules à leur domicile et connaissent une perte d’autonomie supérieure à la moyenne nationale.

Bordeaux - (région Aquitaine - Limousin - Poitou Charente)
Le territoire retenu est celui de la ville de Bordeaux, où vivent 19 200 personnes âgées de 75 ans et plus pour 236 000 habitants, dont 49% sont isolées et 18% atteintes de démence. L’offre de service dans le domaine de la santé est conséquente sur ce territoire, mais les professionnels sont en demande d’une meilleure coordination.

Sud de la Corrèze : Pays de Brive – Auvézère - (région Aquitaine - Limousin - Poitou Charent)
Le territoire est composé de 16 000 personnes âgées de plus de 75 ans, soit 12,8% de la population qui s’élève à 124 000 habitants. Le territoire est mixte, urbain et rural, les professionnels de santé libéraux étant majoritairement répartis autour de Brive.

Valenciennois-Quercitain - (région Haut de France)
Le bassin comprend 30 700 personnes âgées de 75 ans et plus pour 400 000 habitants. Le territoire est caractérisé par une forte densité de population, un taux de mortalité et de surmortalité élevé ainsi qu’une grande pauvreté et une surconsommation de soins de ville et hospitaliers.

Nord de la Bourgogne - (région Bourgogne - Franche Comté)
Le territoire comprend près de 9000 personnes de plus de 75 ans, pour plus de 60 000 habitants au total. Fortement rural, il se caractérise par une faible densité de population et une part importante de personnes âgées (14,3% de la population).

Une extension à 16 territoires en 2016

Cette extension concerne les régions non couvertes et certains territoires actuels.

Paris - (région Île-de-France)
Le dispositif est étendu aux 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème et 6ème arrondissements parisien.
Désormais, ce sont 35 100 personnes âgées qui pourront être concernées dans ce territoire, contre 18 500 en 2014.

Bourgogne - Franche-Comté - (région Bourgogne - Franche Comté)
Le dispositif est étendu dans la Nièvre et est déployé dans le Doubs, concernant ainsi 74 700 personnes âgées.

Rhône-Alpes - Auvergne - (région Auvergne-Rhône-Alpes)
Le dispositif est déployé dans le territoire Roannais, concernant ainsi 20 650 personnes âgées.

Provence-Alpes-Côte d’azur- (région PACA)
Le dispositif est déployé dans l’est du Var concernant ainsi 37 650 personnes âgées.

Corse - (région Corse)
Le dispositif est déployé dans le territoire de Haute Corse concernant ainsi 18 250 personnes âgées.

Aquitaine - Limousin - Poitou Charentes - (région Aquitaine - Limousin - Poitou Charentese)
Le dispositif est déployé dans le département des Deux-Sèvre et est étendu au département de la Corrèze, concernant désormais 97 800 personnes âgées.

Centre-Val de Loire - (région Centre-Val de Loire)
Le dispositif est étendu à tout le département d’Indre et Loire concernant désormais 59 000 personnes âgées.

Bretagne - (région Bretagne)
Le dispositif est déployé dans les territoires du pays de Brocéliande, du pays Rennais et du pays Vallon-de-Villaine, concernant ainsi 35 500 personnes âgées.

Normandie - (région Normandie)
Le dispositif est déployé dans le territoires de Bessin-Pré-Bocage, concernant ainsi 14 600 personnes âgées.

Grand Est - (région Grand Est)
Le dispositif est étendu à tout le département de la Meurthe et Moselle concernant désormais 64 550 personnes âgées.

Suite à cette extension, le dispositif Paerpa bénéficiera ainsi à près de 550 000 personnes âgées.