Priorité 6

L’action sur les déterminants sociaux, environnementaux et territoriaux de la santé mentale.

La santé mentale des individus est influencée par les milieux dans lesquels s’inscrivent et se développent les parcours de vie. Les conditions économiques, le niveau d’éducation, l’accès à l’emploi, les conditions de logement et de travail, l’accès à la protection sociale, à la prévention et aux soins, le respect des droits de l’homme, la précarité, l’exclusion, la stigmatisation sont autant de facteurs sociaux, sociétaux et environnementaux qui impactent fortement la santé mentale des individus et des populations.

Au-delà du parcours de santé et de vie des personnes présentant des troubles ou une souffrance psychiques, le projet territorial de santé mentale s’attelle donc à promouvoir les conditions d’une bonne santé mentale dans l’ensemble de la population, par des actions sur les milieux de vie et les facteurs de risque, et par le renforcement des capacités des individus à développer une santé mentale positive.

Le projet territorial de santé mentale mobilise à ce titre les acteurs du champ de l’éducation, de la famille, du logement, du travail, des transports, de la justice (notamment les professionnels pénitentiaires) ou encore de la protection sociale.

Pour en savoir plus

Les actions visant à agir sur les déterminants sociaux et environnementaux de la santé mentale

Le clip "Cosmos mental" présente de manière globale les déterminants sociaux et environnementaux qui influencent la santé mentale et les parcours de vie des individus.

Les actions pouvant être développées dans ce cadre concernent notamment :

- Le soutien à la parentalité
- La promotion de la qualité de vie au travail, en lien avec les plans régionaux santé au travail et en coopération avec les services de médecine du travail présents sur le territoire de santé mentale.
- La promotion du bien-être, notamment pendant la période périnatale, la petite enfance, en milieu scolaire /universitaire ainsi que dans le milieu du travail
- La lutte contre le mal-logement
- La lutte contre l’isolement social, en particulier des personnes âgées
- La lutte contre les violences et le harcèlement, notamment en milieu scolaire
- La prévention des conduites addictives

Point d’information

Le développement des compétences psychosociales : Éléments de cadrage, concepts, données et perspective.

pdf Le développement des compétences psychosociales - Éléments de cadrage - (...) Téléchargement (894.9 ko)

 

Les actions visant le renforcement des compétences psychosociales de la population

Les compétences psychosociales sont des outils permettant aux individus d’interagir de façon satisfaisante avec leur environnement et d’exercer une influence positive sur eux-mêmes et leur entourage. Elles contribuent en ce sens à favoriser le bien-être physique, mental et social et à prévenir une large gamme de comportements et d’attitudes ayant des incidences négatives sur la santé mentale des individus et des communautés (troubles anxio-dépressifs, troubles du comportement, de l’attention, violences, décrochage scolaire, consommation de substances psychoactives et comportements sexuels à risques).

L’OMS définit les compétences psychosociales comme la « capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne ». Les trois grandes catégories de compétences sont :

- les compétences cognitives (analyse critique, prise de décision …)
- les compétences sociales (communication, persuasion, résistance à l’influence, empathie, écoute …)
- les compétences émotionnelles (régulation des émotions, gestion du stress …).

Aujourd’hui, il est établi scientifiquement que les interventions basées sur la pleine conscience (attitude d’ouverture et entrainement de l’attention à l’instant présent) et des interventions de renforcement des compétences psychosociales (compétences cognitives, émotionnelles et sociales, ex : gestion du stress, régulation des émotions, gestion des conflits, etc.) vont participer pleinement à la promotion d’un état de bien-être mental et peuvent être mis en place dans tous les milieux de vie (école, études supérieures, éducation, travail…).

C’est pourquoi une double approche s’avère nécessaire pour appréhender les enjeux des compétences psychosociales :

- Une approche transversale des compétences psycho-sociales centrée sur le bien-être plutôt que segmentée par facteurs de risque : le bien-être mental est un état essentiel permettant à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté. Cet état de bien-être aura un impact positif sur les comportements pro-sociaux et les comportements bénéfiques pour la santé (dépression, stress, conduites addictives, santé sexuelle, etc.)
- Une approche des compétences psycho-sociales combinant des programmes basés sur la pleine conscience

La DGS, en lien avec Santé Publique France, s’est engagée en 2018 dans une démarche de développement de telles interventions.

Dans l’immédiat et dans le cadre du projet territorial de santé mentale, les interventions auprès des enfants et adolescents et des adultes qui les entourent sont particulièrement à promouvoir

Ces interventions prennent la forme d’ateliers expérientiels (jeux de rôle, mises en situation) réalisés en groupe. Il s’agit d’ateliers courts, réalisés selon une fréquence régulière, durant plusieurs semaines. Les professionnels impliqués varient en fonction du public (intervenants en éducation pour la santé, enseignants, intervenants de la petite enfance ou du champ social, psychologues, éducateurs spécialisés).

De nombreuses initiatives sont en cours d’expérimentation ou d’évaluation sur le territoire national pour implanter des dispositifs de développement des compétences psychosociales dans différents milieux (école, ville, PMI …).

Point d’information

Les interventions basées sur la pleine conscience : applications et perspectives en Santé publique.

pdf La MINDFULNESS ou pleine conscience Téléchargement (2.7 Mo)