Le professionnel de santé au cœur de la sécurité sanitaire

Le concept de « sécurité sanitaire » qui visait initialement la sécurité des soins et des produits de santé, s’est progressivement étendu à l’ensemble des risques d’origine humaine ou naturelle susceptibles de menacer la santé de l’Homme.

En tant que professionnel de santé, vous êtes un acteur essentiel. En ville ou en établissement, votre activité quotidienne au plus près des patients leur confère la capacité à détecter rapidement des événements susceptibles de constituer un risque pour la santé et d’y réagir immédiatement pour protéger la santé des populations.

JPEG - 100.2 ko

Agir pour préserver la santé de vos patients

En tant que professionnel de santé, votre activité vous permet à la fois de détecter un évènement sanitaire indésirable, de le signaler aux autorités compétentes et d’agir pour préserver la santé de vos patients, notamment par la promotion et l’application de recommandations sanitaires et par les soins que vous prodiguez.

De quels risques sanitaires parle-t-on ?

- Des risques infectieux à transmission interhumaine ou d’origine alimentaire, animale ou environnementale.
- Des risques environnementaux et climatiques (pollution, canicule, etc.).
- Des risques liés à des produits de santé ou de consommation (effet indésirable, rupture d’approvisionnement, etc.).
- Des risques associés à des pratiques professionnelles (mauvais usage du médicament, infection associée aux soins, etc.).
- Des risques naturels (inondations, cyclones, séismes, etc.).
- Des risques technologiques (accident industriel, accident nucléaire, etc.).
- Des accidents collectifs (accident de transport collectif, etc.).
- Du risque terroriste, des cybermenaces.

Signaler un risque pour la santé publique

Les professionnels de santé sont en première ligne pour identifier, recueillir et prévenir les événements sanitaires indésirables. Vos signalements sont essentiels pour faire progresser les connaissances sur les risques, notamment ceux liés à l’utilisation des produits ou aux actes de soins et assurer la sécurité des patients, des usagers et des professionnels de santé grâce à des mesures préventives et/ou correctives.

Qu’il concerne un événement grave ou inhabituel survenu dans le cadre de la prise en charge d’un patient, une maladie à déclaration obligatoire ou tout autre événement indésirable, le signalement permet aux autorités sanitaires de :

  • mettre en œuvre des mesures de santé publique urgentes adaptées ;
  • vous apporter un appui et mettre en œuvre des mesures de gestion visant à limiter le risque de reproduction de l’événement ;
  • assurer la surveillance épidémiologique et orienter les politiques publiques de prévention ;
  • assurer l’amélioration continue du système de santé au profit des patients.

Télécharger :
> la fiche pratique « Quels évènements sanitaires indésirables signaler aux autorités sanitaires ? »
> l’infographie « Signaler les événements indésirables associés aux soins, c’est à la fois prévenir, protéger et surveiller »
> l’infographie « Signaler une maladie à déclaration obligatoire, c’est à la fois prévenir, protéger et surveiller »

BON A SAVOIR

Pour faciliter la déclaration et le recueil des événements sanitaires indésirables, le ministère chargé de la santé a ouvert en mars 2017 un portail dédié sécurisé accessible sur : www.signalement-sante.gouv.fr
Ce portail permet la télédéclaration de signalements en direct et simplifie la déclaration du signalant en cas d’événement entrant dans plusieurs champs de compétences. Exemple : la déclaration d’un événement de matériovigilance entraînant un EIGS sera automatiquement transmise simultanément à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et à l’ARS compétente.

Pratique !
- L’utilisation de votre carte CPS vous permet de gagner du temps en vous authentifiant sur :
www.signalement-sante.gouv.fr
- Le portail adresse vos signalements aux structures en charge de les évaluer et de les gérer dans le respect de la confidentialité.

JPEG - 63.7 ko

Un engagement collectif aux formes multiples

La sécurité sanitaire vise à anticiper et prévenir l’apparition des risques sanitaires et, en cas de survenue, à les gérer efficacement pour limiter l’impact sur les populations. Elle répond donc à un ensemble de missions qui doivent s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue de ses acteurs.

Concrètement chaque professionnel peut :

  • s’informer régulièrement via les sites des autorités sanitaires4 sur les risques sanitaires, les recommandations sanitaires à promouvoir et les bonnes pratiques à observer ;
  • s’abonner à la liste de diffusion « DGS-Urgent » de la Direction générale de la Santé pour recevoir les alertes sanitaires en temps réel et informer ses patients ;
  • participer aux actions d’urgence organisées par l’ARS (ex. : vaccination exceptionnelle) ;
  • se former régulièrement et participer aux colloques, rencontres et séminaires organisés chaque année par les acteurs de santé publique à l’échelon régional et national ;
  • participer à des réseaux de surveillance volontaires ou des réseaux de vigilances au niveau local (réseau Sentinelles, réseau local de pharmacovigilance, etc.) ;
  • sensibiliser ses confrères et collaborateurs à l’importance du signalement des événements indésirables et l’existence du portail Signalement-sante.gouv.fr ;
  • intégrer la Réserve Sanitaire pour être en mesure d’intervenir en renfort lors d’une situation sanitaire exceptionnelle.

De nombreuses initiatives locales et nationales permettent aux professionnels de santé de s’inscrire dans des actions collectives de sécurité sanitaire. Renseignez-vous auprès de votre ARS !

Télécharger :
> l’infographie « Agir pour la sécurité sanitaire, c’est s’engager collectivement »

S’ABONNER À « DGS-URGENT » POUR RECEVOIR LES ALERTES SANITAIRES EN TEMPS RÉEL ET INFORMER SES PATIENTS

« DGS-Urgent » est la messagerie d’urgence de la Direction générale de la Santé permettant d’informer les professionnels de santé en cas d’alerte sanitaire, principalement dans le champ des maladies infectieuses et des médicaments. L’objectif est de transmettre en temps réel aux professionnels de santé inscrits à un ordre, les recommandations, conduites à tenir, ou toute information utile à leur pratique professionnelle dans le cadre de l’alerte sanitaire.

Par ailleurs, les utilisateurs, notamment hospitaliers, d’une messagerie professionnelle sécurisée « MSSanté » bénéficient du relais automatique de ces alertes grâce à l’interconnexion créée entre le DGS-Urgent et l’espace de confiance des messageries sécurisées MSSanté.

Au 1er janvier 2019, plus de 670 000 professionnels de santé étaient inscrits à « DGS-Urgent ».

Pour s’inscrire : https://dgs-urgent.sante.gouv.fr