Pharmacien inspecteur de sante publique - Interne

Présentation des missions

Les pharmaciens inspecteurs de santé publique (PHISP) participent à la conception de la politique de santé publique et sont chargés, sous l’autorité du ministre chargé de la santé, de la mise en œuvre, de l’exécution et du contrôle de cette politique dans le domaine de leur compétence.

Ils contrôlent l’application des lois et règlements relatifs à l’exercice de la pharmacie et de la biologie médicale, aux activités et aux produits mentionnés à l’article L. 5311-1 et aux médicaments vétérinaires.

Ils contribuent à l’organisation du système sanitaire et à la promotion de la santé. Dans le cadre de leurs attributions, ils peuvent être chargés d’études et de missions spéciales. Ils peuvent être associés à l’enseignement, à la formation et à la recherche dans le domaine de la santé publique.

Dans l’exercice de leur mission, ils veillent au respect du secret professionnel et aux règles professionnelles.

Ils procèdent à l’inspection des officines et pharmacies, des lieux de détention de médicaments par les médecins et par les personnes physiques et morales, des herboristeries dans les conditions prévues par le code de la santé publique.

Textes de référence

Décret n°92-1432 du 30 décembre 1992 relatif au statut particulier des pharmaciens inspecteurs de santé publique

Arrêté du 27 septembre 1999 fixant la liste des diplômes pour le recrutement par concours des pharmaciens inspecteurs de santé publique

Arrêté du 10 octobre 2001 fixant l’organisation et le programme des concours de recrutement des pharmaciens inspecteurs de santé publique

Arrêté du 26 mars 2019 modifiant l’arrêté du 10 octobre 2001 fixant l’organisation et le programme des concours de recrutement des pharmaciens inspecteurs de santé publique

Conditions d’accès

Conditions requises :

Ce concours est ouvert aux pharmaciens fonctionnaires ou agents de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, aux pharmaciens en fonctions dans une organisation internationale intergouvernementale ainsi qu’aux pharmaciens chimistes des armées, justifiant au moins de trois années de services effectifs en cette qualité au 1er janvier de l’année du concours.
Ces candidats doivent en outre être en position d’activité à la date des épreuves écrites.

Comment s’inscrire :

Inscrivez-vous en ligne

Nature des épreuves

Les épreuves sont communes aux deux concours mais peuvent porter sur des sujets différents

Épreuves écrites d’admissibilité

1. Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier remis au candidat relatif à la pharmacie et /ou au médicament (durée : 4 heures – coefficient 3)
2. Composition écrite sur une ou plusieurs questions de caractère scientifique et/ou technologique (durée : 3 heures – coefficient : 2)

Épreuves orales d’admission

1. Entretien avec le jury permettant d’apprécier les qualités de réflexion, la formation et le cas échéant, l’expérience professionnelle du candidat, ainsi que ses motivations (durée : 30 minutes – coefficient : 4)
2. Exposé sur une question de législation pharmaceutique tirée au sort, suivi d’une interrogation (préparation : 15 minutes – durée : 15 minutes – coefficient : 4)
3. Épreuve orale de langue vivante comportant la lecture et la traduction d’un texte à caractère professionnel ainsi qu’une conversation dans l’une des quatre langues étrangères suivantes : allemand, anglais, espagnol ou italien (préparation : 20 minutes – durée : 20 minutes – coefficient : 1)

Lors du dépôt de leur demande d’inscription, les candidats font connaître la langue étrangère choisie. Ce choix se trouve irréversiblement fixé à la clôture des inscriptions.

Grille d’évaluation

pdf Grille d’entretien PHISP Téléchargement (56.9 ko)

La formation

Le candidat admis au concours de recrutement est nommé pharmacien inspecteur de santé publique stagiaire et bénéficie d’une année de formation organisée par l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP – Avenue du Professeur Léon Bernard – 35000 RENNES – Tél : 02 99 02 22 00 –site internet : www.ehesp.fr).

La formation initiale est basée notamment sur :

- La connaissance de l’organisation administrative, du système de santé, des politiques de santé publique et des modes de régulation de l’action de l’Etat ;
- l’apprentissage de la méthodologie d’inspection ;
- l’étude du droit, notamment droit administratif, droit pénal et procédure pénale, droit pharmaceutique ;
- l’actualisation des connaissances dans différents domaines techniques : pharmacie industrielle, biologie médicale, pharmacie hospitalière ;
- l’étude et l’application des guides de bonnes pratiques professionnelles ;
- des échanges et des travaux communs avec d’autres professionnels formés à l’EHESP : médecins inspecteurs de santé publique, ingénieurs du génie sanitaire, inspecteurs de l’action sanitaire et sociale.…

Cette formation comprend des stages d’observation, de découverte, de mise en situation sur le terrain.
En outre, chaque pharmacien doit réaliser, au cours de sa formation à l’Ecole des Hautes Études en Santé Publique, un rapport d’étude portant sur un thème qui est en lien direct avec les futures missions professionnelles.

Les aides à la préparation

- Les annales

- Les rapports des jurys

- La composition des jurys

Calendrier/modalités d’inscription

- Le calendrier

- Modalités d’inscription

Les résultats

- Résultats admissibilité / admission / Statistiques

Les contacts

Service organisateur : Bureau du recrutement - SD1C

Pour toute demande de renseignements :

Vous pouvez nous écrire

Ministère des Solidarités et de la Santé
Direction des Ressources Humaines
Bureau du recrutement SD1C
14 avenue Duquesne
75350 PARIS 07 SP

Ou nous contacter par mail, en remplissant le formulaire "Qui contacter ?"